Basket

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1333 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
GENERALITES DU UN CONTRE UN AU BASKET
Les rapports de force entre un attaquant et un défenseur se définissent aujourd’hui en termes de domination physique, technique et tactique. Un joueur prend l’ascendant sur l’autre parce qu’il est plus grand, plus rapide, plus puissant, ce qui correspond à des qualités physiques
parce qu’il est plus adroit, plus habile avec le ballon, ce qui correspondà des qualités techniques
ou bien parce qu’il sait mieux choisir le moment opportun, le meilleur placement sur le terrain, ce qui correspond à des qualités tactiques.
Les rapports de force en 1 contre 1 comprennent les actions individuelles offensives et défensives, avec ou sans ballon.
nous nous bornerons à étudier les situations de confrontation individuelle où l’attaquant est enpossession du ballon. L’attaquant devra donc avoir intégré tous les fondamentaux (passe, dribble, tir) de façon à savoir les exécuter de façon très correcte, mais aussi les exécuter au moment opportun, en fonction des situations de jeu.
nom de feintes.
l’attaquant de passer, de tirer ou de dribbler.
{text:list-item} Il va falloir à la fois travailler sur la prise d’information et surla gestuelle, en cherchant petit à petit à augmenter les vitesses de réalisation et le nombre des informations à prendre et à traiter.
Nous ferons donc évoluer les situations en jouant sur :
Ce qu’il y a avant le départ : _ Réceptions de face à 2 mains ou pivoter nécessaire pour s’orienter.
_ Courses plus ou moins rapides et avec différents angles.
_ Avantage ou non sur undéfenseur.
Sur la position et l’attitude du défenseur : _ Partenaire d’entraînement ou adversaire…
Il faudra toujours veiller à toujours équilibrer les rapports de force attaquant/défenseur, c’est à dire :
_ Veiller à placer des joueurs capables de jouer l’un contre l’autre.
_ Veiller à ce que le niveau défensif et offensif des joueurs permette un duel équilibré
Les types etle nombre des informations à prendre : _ Défenseur orienté ou non.
_ Chemin de jeu direct libre ou non…
{text:list-item} Dans tous les cas, il faut avoir en tête que le départ en dribble s’inscrit dans le jeu et est en rapport avec un adversaire et des partenaires.
Ceci entraîne qu’il y aura toujours un souci de permettre :
une prise d’information (voir avant d’agir, voirquand on agit)
une protection de balle.
Une prise de vitesse : notion de rythme et changement de rythme.
De surprendre l’adversaire (ce qui implique la nécessité de pouvoir varier ses choix et donc de maîtriser une palette large de départs et de feintes). Il faut créer de l’incertitude chez le défenseur (être capable de tirer de loin et de près, de partir àdroite et à gauche…).
Position de base :
Orientée face au cercle.
Fléchie : cf départ des sprinter (passer épaule au niveau de la hanche du défenseur) et équilibrée.
Tête levée (prise d’information).
Passage de coude et prise de balle contrôlée à 2 mains.
Pour tous les départs on veillera à ce que l’attaquant passe « au ras » de son adversaire. En effet, dans un soucid’agressivité et de prise de vitesse, l’attaquant doit « attaquer » l’appui et la hanche du défenseur.
Départ croisé :
La main de dribble correspond au pied de pivot. C’est le départ qui assure la plus grande protection de balle. En contre partie, sa vitesse d’exécution est peu importante car le parcours de l’appui libre est plus long.
Départ direct :
L’appui de progression ou l’appui librecorrespond à la main de dribble. C’est le départ le plus agressif et le plus rapide. Son point faible réside dans le manque de protection qu’il offre à la balle. Sa
vitesse d’exécution doit être très importante afin de ne pas commettre la violation du marcher en levant le pied de pivot avant que le ballon ne touche le sol.
Départ reverse :
C’est un départ où le joueur est dos au défenseur...
tracking img