Basqiat

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1917 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Jean-Michel Basquiat
Aller à : Navigation, rechercher

Cet article ne cite pas suffisamment ses sources.
Si vous connaissez le thème traité, merci d'indiquer les passages à sourcer avec {{Référence souhaitée}} ou, mieux, d'inclure les références utiles en les liant aux notes de bas de page. (Modifier l'article)

Jean-Michel Basquiat
Autres noms SAMO
Activité(s) Peinture, graffiti,dessin
Naissance 22 décembre 1960
New York
Décès 12 août 1988
New York
Mouvement(s) Néo-expressionnisme

Jean-Michel Basquiat, né à Brooklyn le 22 décembre 1960 et mort le 12 août 1988 à SoHo, est un artiste peintre américain d'origine haïtienne et portoricaine. Il commence comme artiste de rue peignant des graffitis, et devient ensuite un artiste d'avant-garde très populaire et pionnier dela mouvance dite « underground ». Son style est très original, nerveux, violent et énergique.
Sommaire
[masquer]

1 Biographie
2 Œuvre
3 Oeuvres majeures
4 Basquiat et Andy Warhol
4.1 Oeuvres communes
5 Postérité
6 Expositions
7 Notes et références
8 Bibliographie
9 Annexes
9.1 Articles connexes
9.2 Liens externesBiographie

Jean-michel Basquiat est né a New-york dans le quartier de Brooklyn. Il est l'ainé de ses deux freres et/ou soeurs. Les parents de Basquiat appartiennent à la moyenne bourgeoisie. Sa mère, Matilde, est Portoricaine et son père, Gérard, est d'origine haïtienne. Sa mère, sensible à l'art, emmène fréquemment le jeune Basquiat visiter le MoMA, et l'encourage à développer ses talentsartistiques.

En 1967, alors qu'il a 7 ans, ses parents se séparent. Il part vivre chez son père avec ses deux jeunes sœurs. Il se passionne pour la bande dessinée et dessine beaucoup.

Un an plus tard, Basquiat est hospitalisé suite à des blessures liées à un accident de la route. Les lésions subies nécessitent l'ablation de la rate. Pendant sa convalescence, sa mère lui offre, pour passer le temps, unlivre d'anatomie intitulé Henry Gray's Anatomy of the Human Body (ou plus communément Gray's Anatomy). Cet ouvrage influencera fortement l'artiste qui s'en inspira plus tard dans les travaux de la première partie de son œuvre et du nom de son groupe de musique : Gray.

En 1976, il commence à peindre au spray sur les murs de Manhattan.

En 1977, Basquiat et son ami graffiteur Al Diaz peignentsur les taudis de Manhattan et à proximité des galeries, ajoutant la signature péjorative de SAMO, pour « Same Old shit » (ce qui peut se traduire par « toujours la même merde »), signature souvent accompagnée d'une couronne. Lors d'une fugue, il erre quinze jours dans Greenwich Village et découvre les drogues.

Un jour, il repère le critique Henry Geldzahler dans un restaurant et l'aborde pourlui montrer ses travaux. À la question d'Henry Geldzahler de savoir quel est son propos, Basquiat répond : « La Royauté, l'Héroïsme et les Rues. »

En 1978, Basquiat abandonne la Edward R. Murrow High School (en) et quitte la maison parentale, une année avant d'être diplômé. Il s'installe avec des amis, survivant en vendant des T-shirts et des cartes postales dans la rue.

Avant 1979, Basquiatgagne un certain statut de célébrité au sein de la scène d'art prospérante de East Village, pour ses apparitions télévisées régulières sur le câble dans les émissions de Glenn O'Brien (en).

En 1979, un article lui est consacré dans The Village Voice. Le milieu de l'art newyorkais commence à s’intéresser à lui. Mais Basquiat se met à écrire « SAMO is dead » dans SoHo.

En juin 1980, il sefait connaître en participant au Times Square Show, une exposition d'artistes, patronnée par les Colab (en).

En 1981, le poète, le critique d'art et provocateur culturel René Ricard publie L'Enfant Radieux dans le magazine Artforum, aidant ainsi Basquiat à lancer sa carrière sur la scène internationale.

Cette année-là, la galerie Annina Nosei organise sa première exposition à New York, qui...
tracking img