Bateau ivre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2517 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Bateau Ivre de Rimbaud.

Dans cette période où le symbolisme est imprégné par le talent de Charles Baudelaire, Rimbaud symbolise à lui seul, toute l’espérance et l’exubérance de la jeunesse. En effet, le jeune poète prodige, pour s’arracher à la médiocrité de la vie monotone sur Charleville ainsi qu’aux exigences d’une mère autoritaire, fait de la poésie le « déversoir » de ses peines etrêves. Il emprunte aux romantiques et aux Parnassiens les formes poétiques traditionnelles pour en faire les supports de sa révolte et de ses désirs naissants.
En mai 1871, année de l’insurrection de la Commune, Rimbaud adresse à son ami Paul Demeny et à son professeur Georges Izambard, deux lettres brûlantes dans lesquelles il expose son « programme » révolutionnaire et ambitieux pour en finiravec la « fadasse poésie subjective », se faire « autre » et « voyant », enfin de « trouver une langue » qui puisse faire corps avec cette révolution du moi sans laquelle « changer la vie » et changer le monde ne sauraient avoir de sens.

Problématique : A travers ce poème symbolique qu’elle est la véritable intention du poète ?

1) De l’enchaînement à la libération

a=> vers la libérationdu navire

Dès le premier quatrain nous ressentons l’emprise des haleurs sur le bateau, qui est brisé par l’apparition des peaux rouges : « je ne me senti plus guidé par les haleurs », le bateau gagne une certaine liberté mais se retrouve encore piégé par la linéarité du courant fluvial puisqu’il n’a pas encore atteint l’océan .le mot « impassible » marque cette trajectoire destiné, nouspourrions le remplacer par imperturbable.
Dans le 2eme quatrain, l’accession à l’autonomie désirée est marqué par le vers 8 : « descendre ou je voulais ». Le bateau se retrouve alors face à l’océan ou il peut jouir de sa liberté et choisir de naviguer de part et d’autre de l’horizon.

b=> l’entrée en mer

L’entrée en mer du bateau se fait par une description des marées, au début du 3 ème quatrain,qui nous guide dans notre imagination : « dans les clapotements furieux des marées » ce vers laisse apparaître un très beau rythme aux accents répétés pour souligner le passage de la linéarité fluviale au mouvement marin. Dans le vers 10 le « moi » apparaît et affirme la détermination du bateau. L’essentiel de son mouvement, de son dynamisme sont marqués à leur tour par le rejet du vers 11 « jecourus ». Le bateau se réjouit de ce nouveau sentiment, de cette sensation de liberté, il qualifie son départ de «tohu-bohus triomphants ».
Le 4 ème quatrain approuve le nouveau départ du bateau. La tempête joue le rôle de bénédiction océanique, de baptême marin, elle fait renaître l’être à une vie délivrée et euphorique, cette nouvelle vie n’inspire à celui-ci aucun regret et marque à son tourl’âme mouvante du poème.

II / L’âme mouvante du poème.

A/ Le monde marin prend vie.

_ Tout d’abord, il faut remarquer le registre du langage marin avec des mots tel que « Fleuves » vers un et huit, « haleurs » au vers deux et sept, « équipages » au vers cinq ainsi que « marées, Péninsules, tempêtes, maritimes, falots » respectivement au vers neuf, onze, treize et quatorze.

_ En effet, lesnombreuses personnifications au fil des textes amènent à la constatation d’un monde marin prenant vie dès le vers un avec « des Fleuves impassibles. »
De même, la majuscule employée sous-entend un nom propre accentuant la figure de style employée. De même, on remarque au vers huit « les Fleuves m’ont laissé descendre où je voulais » que ces « Fleuves » accompagnent le Bateau dans son errance surles flots.
La deuxième personnification que l’on puisse remarquer est celle des Péninsules qui ont rompu leurs amarres au vers 11.
Au vers 13, « la tempête a béni », il y a aussi une personnification accordant à la tempête un caractère sinon pieux aussi bien libérateur car elle comble l’attente du Bateau.
_ On peut remarquer aussi, une gradation de la mouvance maritime.
En effet, au...
tracking img