Baudelaire: analyse correspondances

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (750 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
b) Correspondances:

« La nature est un temple où de vivants piliers
Laissent parfois sortir de confuses paroles;
L'homme y passe à travers des forêts de symboles
Qui l'observent avec desregards familiers.
Comme de longs échos qui de loin se confondent
Dans une ténébreuse et profonde unité,
Vaste comme la nuit et comme la clarté,
Les parfums, les couleurs et les sons se répondent.
Ilest des parfums frais comme des chairs d'enfants,
Doux comme les hautbois, verts comme les prairies,
Et d'autres, corrompus, riches et triomphants,
Ayant l'expansion des choses infinies,
Commel'ambre, le musc, le benjoin et l'encens,
Qui chantent les transports de l'esprit et des sens. »

- Les champ lexicaux:

Les champs lexicaux concret se rapportent à la « Nature » (v.1) et auxsensation: « forêt » (v.3), « parfum », « couleurs », « sons » (v.8).
Les champs lexicaux abstraits se rapportent:
a) Au titre « correspondances », appelées aussi « synesthésie », qui désignent lesliens existants entre le monde matériel et spirituel. Autrement dit, d’après Baudelaire, l’homme ne serait que l’incarnation d’une force supérieur dont l’essence serait à chercher dans l’existenced’un dieu.
b) Au concept d’« unité », fondamental pour les mystiques puisqu’il cherche l’unité globale de l’univers dans la diversité de ses constituants:
« Dans une ténébreuse et profonde unité,Les parfums, les couleurs et les sons se répondent . » (v.6 et 8)

-Thème 1: « un système verticale »:

Baudelaire s’inspire de la pensée du philosophe suédois Swedenborg: « l’homme intérieurest le ciel sous sa petite forme » et « le ciel est un grand homme ».
De ce fait, la race humaine pourra comprendre l’univers et par la même occasion trouver en son moi intérieur le rôle qu’il jouedans le monde spirituel.
De même, par ce que le poète est humain, est intimement lié à la nature et peut donc la comprendre « les arbres sont de « vivant piliers » qui prononcent de « confuses...
tracking img