Baudelaire - le balcon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (696 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le poème « Le Balcon » de Baudelaire est une façon pour celui-ci d’exprimer sa propre conception du sentiment amoureux, toujours destiné à tomber dans l’oubli. En effet, si dans un premier temps, lafemme incarne cet idéal que symbolise l’atmosphère d’intimité dégagée par le crépuscule, dans un second temps, elle devient cet être inaccessible, ce souvenir à jamais perdu, que symbolisera toutaussi bien l’atmosphère de regret dégagée par cette même lumière crépusculaire.

Baudelaire, dans « Les Fleurs du Mal », fait souvent apparaitre sa prédilection pour cette couleur particulière entre lejour et la nuit. Dans « Le Balcon », plus précisément, celle-ci symbolise une atmosphère d’intimité en compagnie de la femme aimée. Dès le premier vers, il utilise un champ lexical représentant cettemême femme : « Maîtresse des maîtresses […] Ô toi, tous mes plaisirs […] reine des adorées ». Cette impression est d’ailleurs largement renforcée par l’utilisation de l’allitération en « m » et par larépétition de « maîtresse » qu’accompagne encore l’anaphore « Ô toi […] ô toi ». A partir du registre suivant, le poète, afin d’amplifier l’expression de ses sentiments personnels, étend sonexpérience visuelle au champ des impressions d’ordre kinesthésique, notamment par la chaleur. Le charbon représente en quelque sorte son ardeur amoureuse. Cette chaleur, en outre, demeure avant tout unechaleur humaine grâce à ces zones d’intimité et d’affectivité que sont respectivement le « sein » et le « cœur ». Baudelaire n’écrit-il pas : « Que ton sein m’était doux ! que ton cœur m’était bon ! »,série d’exclamations qui renforce justement l’intensité des sentiments ici éprouvés ? D’ailleurs, l’image de la braise est-elle-même déjà renforcée par l’allitération de « r » :
« Nous avons dit souventd’impérissable choses
Les soirs illuminés par l’ardeur du charbon. »

Cependant, à partir du quatrième quintil, les images de bonheur tentent de s’inverser et le crépuscule de symboliser, à...
tracking img