Baudelaire les fleurs du mal a une passante

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1297 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Martine COIC – Formatrice / Animatrice de soutien scolaire (17 ans d’expérience)

BAC + 7 en Psychologie Clinique et du Travail

BAC + 2 en Lettres Classiques (Français / Latin / Grec)
Port. : 06 12 78 29 28

FICHE TECHNIQUE

Top of Form 1
Bottom of Form 1
Baudelaire (1821-1867)
Les Fleurs du Mal (1857)
« À une passante »

La rue assourdissante autour de moi hurlait.
Longue,mince, en grand deuil, douleur majestueuse,
Une femme passa, d'une main fastueuse
Soulevant, balançant le feston et l'ourlet ;
Agile et noble, avec sa jambe de statue.
Moi, je buvais, crispé comme un extravagant,
Dans son œil, ciel livide où germe l'ouragan,
La douceur qui fascine et le plaisir qui tue.
Un éclair… puis la nuit ! - Fugitive beauté
Dont le regard m'a fait soudainement renaître,Ne te verrai-je plus que dans l'éternité ?
Ailleurs, bien loin d'ici ! Trop tard ! Jamais peut-être !
Car j'ignore où tu fuis, tu ne sais où je vais,
Ô toi que j'eusse aimée, ô toi qui le savais !

Martine COIC – Formatrice / Animatrice de soutien scolaire (17 ans d’expérience)

BAC + 7 en Psychologie Clinique et du Travail

BAC + 2 en Lettres Classiques (Français / Latin / Grec)
Port. :06 12 78 29 28

Baudelaire - Les Fleurs du Mal - « À une passante »

INTRODUCTION

En 1857, Baudelaire fait paraître Les Fleurs du mal, recueil regroupant des poèmes écrits et publiés dans des revues depuis quinze ans et accompagnés d'inédits récents. Attaqué en justice, son livre est condamné pour " immoralité " et expurgé de plusieurs pièces. Chef-d'œuvre précisément de la productionpoétique de Baudelaire, les Fleurs du mal sont à l'image des tensions et de la dynamique qui animent l'esprit de la modernité.
Les " FLEURS DU MAL " (poèmes CIX à CXVII) regroupe des poèmes autour des thèmes des « vices » et " péchés " de la chair, où les " femmes damnées " voisinent avec les Béatrice et les Vénus, pour le désespoir d'un être qui n'a jamais trop de courage pour " contempler (son) cœuret (son) corps sans dégoût ". .

« A une passante » est un sonnet qui appartient aux tableaux parisiens et est donc lié à l'inspiration de la vie. L'univers urbain offre à Baudelaire des sujets de description, de narration, de réflexion. Mais le poète ne reste pas extérieur au spectacle de la rue. Il y participe à la recherche de rencontres décisives en quête desymboles qui font de ces spectacles et de ces rencontres les reflets d'un monde complexe, celui de la condition humaine, celui de sa propre vie. En ce sens, chaque rencontre est importante.

Ce sonnet est constitué de deux quatrains et de deux tercets et nous offre une grande variété en ce qui concerne les articulations : la parataxe ( « longue, mince, en grand deuil, douleur majestueuse », lacoordination ( « fascine et le plaisir » … « car j’ignore » ) et la subordination ( « qui fascine … qui tue…dont le regard »). Les rimes sont embrassées dans les quatrains, plates et croisées dans les tercets. Les rimes s’appuient sur cinq sonorités : « è », « euse », « an », être », « u ».

- I – LE THEME DE LA RENCONTRE

a) Ville inhumaine et Femme idéale

Ce sonnet appartient à la sectiondes « Tableaux parisiens ». La grande ville moderne est laide et désespérante. Elle peut cependant être, par contraste, l’occasion de mettre en valeur une personne ou un lieu magique. La rencontre se réalise dans un contexte sonore. Le contexte va être souligné par son aspect déplaisant. C'est tout le vacarme de la rue moderne qui est exprimé :d’abord par la personnification de la rue, en secondlieu par la distance entre le sujet "la rue" et le verbe "hurlait", et complété par la présence de l'adjectif "assourdissante", enfin par deux hiatus ( « rue assourdissante … moi hurlait » ) qui sont, eux aussi évocateurs de vacarme. L’allitération en « r » du premier vers insiste sur la violence sonore. Il est important dès le premier vers de comprendre que, si la rencontre, la communication...
tracking img