Baudelaire "Les Fleurs du Mal"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (657 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 septembre 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
Parcours dans l’œuvre Les Fleurs du Mal de Baudelaire
Seconde - Vacances de février
Les Fleurs du mal est un recueil de poèmes écrit par Baudelaire, publié le 23 Juin 1857 et réédité en 1861. Ilconstitue l’unique recueil de vers composé par Baudelaire.  Il est formé de 6 parties (avec des ajouts notamment en 1866 avec « Les Épaves » et en 1868 avec « Apport de la troisième édition) évoquantles 6 grands thèmes principaux : le poète ; la femme ; la nature ; le temps ; le mal ; le spleen.
I)
L'auteur :
Charles-Pierre Baudelaire naît à Paris le 9 Avril 1821 et meurt en 1867, il a doncvécu la Monarchie de Juillet (1830-1848), la IInde République (1848-1852) ainsi que le IInd Empire (1852-1870). Il naît et grandit dans le Romantisme (1820-1850), puis traverse le Parnasse(1850-1860).
Baudelaire perdit son père à l’âge de 6 ans, il eut une enfance malheureuse, entre sa mère qu’il adorait mais à laquelle il ne pardonna pas son remariage, et son beau-père, qui ne comprenait pasgrand chose à ce jeune dont il devait assurer l’éducation. Il fit ses études à Lyon puis revint à Paris où il obtint le baccalauréat en Août 1839. Puis il s’inscrit à l’école de droit mais il préfèremener une vie de dandy : il laisse donc ses études auxquelles il était destiné et décide de se consacrer à l’écriture. Mais entre temps, Baudelaire commence à avoir de sérieuses difficultésfamiliales, son beau père Aupick, décide donc en 1841 de mettre fin à ses écarts de conduite en le faisant embarquer de force pour un long voyage en destination des Indes. Il décida de mettre un terme à cetexile 7 mois après. Par la suite il fait des rencontres marquantes comme celle de Théophile Gautier (écrivain, poète...), de Théodore de Ban ville (poète…) ou encore de Charles Asselineau (écrivain).Pour vivre, Baudelaire se lance dans la critique d'art et le journalisme vers 1845. Il est convaincu que l'âme est séparé entre Dieu et Satan, entre Spleen et Idéal. Il rejette les Lumières et la...