Baudelaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (305 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Charles Baudelaire est né en 1821 et mort en 1867, dix ans après la parution des «Fleurs du mal» (1857).
Baudelaire est un poète, au carrefour de la tradition et de la modernitépoétique puisqu'il a recours à des formes classiques (ex: sonnets réguliers) mais que ses thèmes et perspectives sont novateurs.
Le poème "La vie antérieure" est imprégné d'une atmosphèred'exotisme ; on sait par ailleurs que Baudelaire a été marqué par ses voyages à l'île Maurice et à la Réunion. Ce sonnet décrit un lieu harmonieux et idéal, il s'inscrit d'ailleursdans la section du recueil intitulée "Spleen et Idéal" et on retrouve dans cette pièce poétique certains éléments du mouvement symboliste auquel on a coutume de rattacher le poète.
Dansquelle mesure ce poème est-il représentatif de cette tension entre le spleen et l'idéal ?

I/ Problématique

II/ Explication de texte
1. Un décor paradisiaque
2. La souffrance dupoète
3. Conclusion

Le sonnet est partagé en deux parties qui suivent la disposition strophique, à savoir d'une part les deux premières strophes : des quatrains qui présentent ladescription du lieu, vaste, impressionnant, serein, mais qui ne semble habité par aucune présence animée sinon par des éléments inanimés (grottes, piliers ...) ; d'autre part, les deuxderniers tercets qui correspondent à la perception intériorisée du narrateur.
Le titre de la section "Spleen et Idéal" présente une réalité antinomique mais d'où ressort à la fin lemot "Idéal" confirmant la peinture d'un lieu idéalisé. Le titre du sonnet est quant à lui évocateur d'un certain mysticisme, puisqu'il rappelle la thématique de réincarnation, oumétapsychose, ou encore l'idée d'un paradis perdu. On entend néanmoins et sans trahir la cohérence du texte, la paronomase avec La vie antérieure, un paradis intériorisé peut-être ?
tracking img