Baudelaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 481 (120036 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Mădălin Roşioru

LE DÉMONISME EST UN HUMANISME
Une phénoménologie de l’imaginaire démoniaque dans l’œuvre poétique de Charles Baudelaire

Mădălin-Teodor Roşioru est né le 15 novembre 1976 dans la ville de Hârşova, dans la région de Constanţa, en Roumanie. Il est marié, depuis 8 novembre 2004, avec MirelaGeorgeta Roşioru (née Mulţescu) : leur fils, Sorin-Ion Roşioru, est né le 11 novembre2005. Il est poète, prosateur, essayiste, traducteur, critique littéraire, rédacteur de la revue culturelle « Tomis » de Constanţa (depuis le 1er août 2000), ancien enseignant (entre 1999 et 2005 ; entre 2002 et 2005, il a été aussi maître assistant à l’Université « Ovidius » de Constanţa). Il a été lauréat, en 1995, du Concours Européen de Dissertation en Langue Française organisé par l’AllianceFrançaise. En 1999, il obtient une maîtrise en lettres à l’Université « Ovidius » de Constanţa, Faculté des Lettres et de Théologie, spécialisation philologique, « français - italien » ; son mémoire a porté sur « Le démonisme en littérature » et a été coordonné par Mme Ileana Mihăilă. En 2002, il conclut ses études post-universitaires en Communication et Relations Publiques, à l’École Nationaled’Études Politiques et Administratives « David Ogilvy » de Bucarest, Faculté de Communication et de Relations Publiques, avec une thèse de dissertation sur « Le concept de langue parfaite ». Ses études de doctorat à l’Université de Craiova, Faculté des Lettres, entre novembre 2001 et juin 2007, sous la direction de Mme Irina Mavrodin, lui ont permis de poursuivre ces études tout en associantl’anthropologie et la littérature. Il a traduit onze livres et a reçu huit prix de traduction littéraire, un prix d’essai, un prix de poésie et quatre prix de prose. Ses deux premiers ouvrages ont été publiés simultanément le 15 novembre 2003, à 27 ans. Le premier est intitulé LIBER SUPERBUS – povestiri indecente din războiul civil (1994-2002) [« LIBER SUPERBUS – histoires indécentes depuis la guerre civile(1994-2002) »], Éditions « Cartea românească » [« Le Livre roumain »], collection « Noua Generaţie » [« La Nouvelle Génération »], Bucureşti, 2003 (prose, environ 300 pages). Le deuxième s’intitule Babel după Babel – Însemnările unui traducător [« Babel après Babel – Les (con)signes d’un traducteur »], Éditions « Tomis », Constanţa, 2003 (essai anthropologique sur la langue parfaite universelle,environ 120 pages, avec des illustrations représentant la tour de Babel, réalisées par les étudiants de l’Université d’Ouest de Timişoara du Maître graveur Ion Tiţoiu – qui signe également le dessin de l’auteur).

2

Mădălin Roşioru

LE DÉMONISME EST UN HUMANISME
Une phénoménologie de l’imaginaire démoniaque dans l’œuvre poétique de Charles Baudelaire – THÈSE DE DOCTORAT –

Cet ouvragereprend la thèse de doctorat homonyme soutenue à l’Université de Craiova en 2007 sous la direction scientifique de Mme le Professeur Dr Irina MAVRODIN

« Ovidius University Press » Constanţa, 2007
3

Illustration de la couverture : Florin Petcu Portrait de l’auteur : Ion Tiţoiu Traitement de texte : Mirela Roşioru Correction : Claudia Calvo

Remerciements : Irina Mavrodin, Al. Călinescu, MariusGhica,

Sergiu Miculescu, Claudia Calvo, Eta Hrubaru, Ioan Popişteanu, Jean-Marie Décaux, Thierry Duvigneau, Simona Stănilă-Purice, Cristiana Teodorescu, Alina Ţenescu, Cristina Tamaş, Ion Roşioru, Zenovia Roşioru, Elena Roşioru, Mirela Roşioru Livre paru avec l’appui financier de : « Duvigneau Murfatlar SRL »

Cet ouvrage reprend, à quelques modifications près, la thèse de doctorat homonymesoutenue le 14 juin 2007 à l’Université de Craiova, avec la distinction « magna cum laudae », sous la direction scientifique de Mme le Professeur Dr Irina MAVRODIN Descrierea CIP a Bibliotecii Naţionale a României ROŞIORU, MĂDĂLIN Le démonisme est un humanisme : une phénoménologie de l’imaginaire démoniaque dans l’œuvre poétique de Charles Baudelaire / Mădălin Roşioru. – Constanţa : Ovidius...
tracking img