Baudelaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (341 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le texte que nous étudions a été écrit par Charles Baudelaire en 1857, poète inclassable, au carrefour de différents genres littéraires, comme le Romantisme, le Parnasse, le Réalisme ou encorele Symbolisme. Baudelaire faisait de plus partie de la génération des Poètes maudits, c'est-à-dire non compris par la société de leur époque... On retrouvera cette solitude dans beaucoup de poèmesde la section "Spleen et Idéal"."Spleen et Idéal", section d'où est tiré le poème intitulé lui-même "Spleen". Cette partie évoque l'Homme, déchiré entre l'aspiration à l'élévation et l'attirancepour la chute, le déchirement, traduit chez Baudelaire comme le Spleen.Le poème étudié est l'un des premiers de la section, avec trois autres poèmes du même nom. Il appartient donc à un ensemblede poèmes qui se complètent entre eux.

Baudelaire fut un poète du XIXème siècle notamment célèbre pour avoir introduit la notion de spleen. Il s'agit d'un état de tristesse, de malaise,d'angoisse qui n'a pas de cause et qui entraîne un certain mal de vivre, une mélancolie. "Quand le ciel bas et lourd" et un des poèmes qui reflète le mieux ce spleen. Il est d'ailleurs lui-mêmeappelé aussi Spleen. Ce poème nous délivre une vision sombre du monde que rien ne vient éclairer ...

Les impressions que ressent la victime du spleen sont pesantes, douloureuses, de plus en plusmalsaines et de plus en plus inquiétantes.

Conclusion :

Les images horribles qui affectent tant le physique que le moral du poète nous permettent de préciser la notion de spleen: il s'agitd'une angoisse toute puissante qui triomphe de l'espoir et de toutes les tentatives d'évasion du poète (son idéal vaincu). C'est un mal physique qui provoque une angoissante claustrophobie; moral,il atteint toute les facultés de l'esprit; il est enfin métaphysique dans la mesure où il rend le poète incapable de trouver un sens à sa vie et le condamne à une prostration résignée et...
tracking img