Baudelaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 31 (7593 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
TPE

Titre : où est la frontière entre la liberté de création et la morale dans une société bourgeoise comme le second empire pour un artiste comme Baudelaire?


2010

PROBLEMATIQUE : Où est la frontière entre la liberté de création et la morale dans une société bourgeoise comme le second empire pour un artiste commeBaudelaire? .

Introduction :
Charles Baudelaire poète originaire de France naquit en 1821 et décéda à l’âge de 46 ans suite à une maladie très courante à l’époque : la syphilis. Son enfance fut perturbée par de nombreux drames, tel que la mort de son père à l’âge de ses six ans et le remariage de sa mère avec le général Aupick dont il ne se remit jamais mais qui lui valut aussi un talenthors norme . Son nom est aujourd’hui l’une des plus grandes références de la littérature française. Cependant il n’eut pas un parcours des plus simples, en effet les mœurs ne permettaient pas à l’artiste moderne, mais aussi héritier du romantisme, de s’exprimer librement ce qui lui causa une grande frustration . La société sous Napoléon III était très étroite d’esprit ce qui le condamna à lapostérité mais aussi à une censure partielle de son recueil publié en 1857 : « Les Fleurs du Mal». ( l‘œuvre de sa vie ) causée par une note fielleuse dans le Figaro concernant des « obscénités » qui selon lui seraient présentes dans ce recueil, enclenchant une mécanique judiciaire. Sa vie de débauche ne l’aida pas dans cette procédure. (histoire avec lejuge)………………………………………………….......................................................................................................................................................................................................Six pièces considérées comme « dérangeantes » se voient donc ôtées de son œuvre à la suite d‘un procès et furent cependant restituées dans « les épaves » publiées à Bruxelles les immortalisant à tout jamais . Il ne fut pas le seul à être victime de la censure, quisous le second Empire était très fréquente, comme l’atteste le cas de Flaubert peu de temps avant pour son roman : « Mme Bovary». Tous deux furent accusés « d’atteinte à la morale publique et aux bonnes mœurs ». Les sujets abordés dans ces six pièces évoquent principalement le thème de l’homosexualité féminine, de la prostitution et surtout de la sexualité en générale ( des sujets tabous pourl’époque ) exprimés à travers des registres horrifiques ( parfois sadiques, registre?) et lyriques. Le mélange de ces deux registres réaffirme le non conformisme de Baudelaire qui voyait dans le mal une beauté.(explication du titre………………………………………………….....................................................................................................................…………………………………………..........) Nouspourrions ainsi nous demander où est la frontière entre la liberté de création et la morale?
Nous verrons dans un premier temps l‘image du poète maudit que porte Baudelaire. Nous aborderons ensuite la modernité du poète (par rapport à son époque ?). Nous évoquerons enfin le procès auquel a été confronté Baudelaire .

Page : 3

Sommaire :

I. Baudelaire un poète maudit.

a. Une enfanceassombrie par le deuil de son père, le remariage de sa mère ® haine de Aupick ( barricade en 1848 ) .

b. Situation financière et « sociale » : difficile, traduction de Edgar Poe.

c. Un poète incompris : voir son enterrement, comparaison avec Victor Hugo. La vente de ses livres? A quel réseau appartient-il? Quels salons fréquentait-il?

II. Baudelaire un poète moderne .

a. Baudelaireprécurseur. Admiration du jeune Rimbaud ( ® lettre du voyant 21 mai 1871 ) .
Surréalistes : - thèmes scandaleux

Le Parnasse : Théophile Gautier ( perfection esthétique ).
Poésie conçue comme un art parfait profond presque philosophique ® Allégorie, poésie savante.

b. L’évolution des mentalités :
c. Baudelaire un artiste consacré par...
tracking img