Baudelaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (326 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Mort des amants, BAUDELAIRE.
Ce sonnet, extrait de l'œuvre de Charles Baudelaire "Les Fleurs du Mal", paru en 1857, est intitulé "La Mort des amants". Ce texte ouvre la cinquième section desFleurs du Mal, consacrée à la mort. Ce poème nous présente la mort de deux amants, qui est en fait ici symbole de l'amour éternel, et donc parfait. Baudelaire nous présente une vision spiritualisée del'amour au-delà de la vie, et que la vie ne peut plus corrompre, ou fragiliser. C'est le mythe de l'amour éternel qui unit deux amants par-delà la mort (Roméo et Juliette de Shakespeare, Notre Dame deParis de Victor Hugo)...
COMMENTAIRE
I) Une vision paradoxalement positive de la mort
* Mort pas présente tout le temps ( titre + dernier vers)
Elle est même quasiment plus belle que la vie* «  divans profonds comme des tombeaux »
* Les couleurs de la mort sont le « bleu et le rose » (=/= noir)
* Idée de remplissage « pleins d’odeurs légères » opposé au vide, néant.
*Dans la mort, le poète conserve tte sensations alors que le corps est absent.
* Le « nous » représente les amants, dc aucune séparation
* Idée d’un amour infini « ranimer les flammes mortes »* Idée de retour à la vie « fidèle et joyeux »
 Le passage à la mort est paradoxalement un retour à la vie, qui en plus est meilleur et plus beau que la vie… Mais comment Baudelaire reste-t-il aussidu côté antique ?
II) Poème à la forme traditionnelle de Baudelaire : le sonnet et l’amour
1- Forme Baudelairienne
* Au moins 100 sonnets dans les fleurs du mal.
* Dans les deuxtercets = idée de « vie » joyeuse et « réanimer »
Donc paradoxal avec « flammes mortes ».
* Opposition quatrains (double) / tercets (unique).
2- Un amour infini
* Présence du double
* « nous », « nos deux cœurs », « réfléchiront leurs doubles lumières ».
* Objectifs ds les deux tercets que les amants ne fassent qu’un.

* A travers la mort, Baudelaire se réconcilie avec...
tracking img