Baudelaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (766 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Pour créer l’atmosphère terrifiante spécifique au récit fantastique, Charles Baudelaire se sert
du motif du vampire. Â l’avis de Louis Vax, ce motif est une « pure création culturelle destinée àexprimer, justifier et approfondir une certaine horreur collective »5 Le vampire trouve sa
détermination dans le folklore et constitue une « machine à faire peur » que l’imagination de
l’homme sedonne. Dans notre cas, il est à la fois être fantomatique et femme perverse. Nous
sommes inclinée à voir en lui une tératologie du diable dans son caractère protéiforme. « Grand
maître de l’illusion,celui-ci prend tous les aspects ; le polymorphisme de l’espace se transforme en
métamorphose temporelle. »6 Le diable peut être tour à tour n’importe qui ou n’importe quoi, même
un vampire. Onpourrait dire que le vampirisme est lié à l’instinct, à l’animalité, qu’il remonte à la
forme diabolique originelle. La femme perverse des Métamorphoses se tord « ainsi qu’un serpent
sur la braise » etparle tout comme le serpent qui a tenté Ève dans le Paradis Terrestre sous l’Arbre
de la Connaissance : « Je sais la science ». Ève, il este vrai, veut seulement connaître, mais le
savoir devientmauvais par essence, il implique, en égale mesure, le Bien et le Mal, ce qui corrobore
sur les origines rationnelles du fantastique. Le pêché n’est ni affaiblissement de l’intelligence, ni un
instinct ducorps, mais une maladie de la volonté et nous disons avec Albert Thibaudet que
Baudelaire a été le seul poète du XIXe siècle à en avoir eu la conscience et à l’avoir exprimé dans sa
création7. Lafemme « à bouche de fraise » des Métamorphoses veut aider à « perdre au fond du lit
l’antique conscience ». Mais de cette femme fatale elle devient une « outre aux flancs gluants toute
pleine de pus» rappelant l’histoire fantastique du Diable chiffonnier où Victor Hugo raconte que,
conformément à la tradition populaire, le diable emportait les âmes des pêcheurs dans une hotte et
que, voyant...
tracking img