Bce crise

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4389 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’industrie du tabac

Cinq forces de Porter

MOREAU Louis
MAKURAZA Franck
REMY Romain
PERRIQUET Cyril

SOMMAIRE

I° Introduction

II° Les cinq(+1) forces de porter

•l'intensité de la concurrence intra sectorielle.
• le pouvoir de négociation des fournisseurs ;
• Les facteurs clé de réussite
• la menace d'entrants potentiels ;
• la menace des produits de substitution ;
• le pouvoir de négociation des clients ;
III° Etude quantitative

IV° Conclusion

1°Intensité de la concurrence

L’industrie du tabac regroupe des compagniesinternationales qui sont parmi les plus puissantes du monde. Cinq principaux fabricants de tabac se partagent 99 % du marché des cigarettes:

• Altadis (Gauloises, News, Royale, Gitanes, Fortuna). Altadis est un groupe franco-espagnol issu de la fusion de la Seita avec Tabacalera.
• Philip Morris International (Marlboro, Philip Morris, Chesterfield, L&M).
• British American Tobacco (Winfield, PeterStuyvesant, Lucky Strike).
• Japan Tobacco International (Camel, Winston).
• Imperial Tobacco (JPS, Route 66).

|Les quatre cinquièmes du marché de la cigarette sont entre les mains d'une poignée de multinationales regroupant un éventail très large |
|de marques, il est donc oligopolistique, ces multinationales sont : |
|[pic]|
| |
|- le groupe britannique British American Tobacco qui a racheté l'entreprise sud-africaine Rothmans Int. en 1999 et qui optepour une |
|stratégie d’acquisitions. |
|Le groupe a dégagé un bénéfice net de 2,130 milliards de livres, en hausse de 12,3% par rapport à l'année précédente, sur un chiffre |
|d'affaires. Le groupe a annoncé qu'il allait acquérir l'activité cigarettes du groupe danoisSkandinavisk Tobakskompagni , qui réalise |
|selon lui 60% des ventes de cigarettes en Scandinavie, pour 2,055 milliards de livres (2,7 milliards d'euros). |
|Ce prix comprend un paiement de 11,4 milliards de couronnes danoises (soit 1,151 milliard de livres). De plus, BAT transférera au groupe|
|danois la participation de 32,35% qu'il détenait dans son capital, et qui estvalorisée à 8,9 milliards de couronnes ou 904 millions de |
|livres. |
|Une fois achevée, l'opération donnera à BAT des ventes supplémentaires de 30 milliards de cigarettes, ainsi qu'une position de numéro un|
|au Danemark et en Norvège, le tiers du marché suédois, etune place de numéro deux en Pologne avec autour d'un tiers des ventes |
|nationales. |
|[pic] |
||
| |
|-Imperial Tobacco, également britannique devenu numéro 4 mondial à la suite du rachat de la société allemande Reemstma en mars 2002, qui|
|mise sur...
tracking img