Beatep rapport

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 42 (10303 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
REMERCIEMENTS :

A L. M., directrice de la maison pour tous André Chamson pour m'avoir permis de suivre cette formation tout en étant salarié de sa structure, et pour m'avoir soutenu dans la réalisation des projets.

A toute l'équipe de la Maison pour tous A.Chamson.

A la Régie des Maisons Pour Tous de la ville de Montpellier pour avoir soutenu financièrement ce projet de formation.PREAMBULE :

Ce rapport est l’aboutissement d’une année de formation visant l’obtention d’un BEATEP, option : " Animateur de quartier, pour la promotion sociale et culturelle ".
J'ai commencé à intervenir dans le domaine de l'animation à l'âge de seize ans, bénévolement en tant qu'aide animateur dans un centre de loisirs sans hébergement. Cette première expérience m'ayant satisfait, j'ainaturellement passé mon B.A.F.A pour encadrer durant les Mercredis et vacances scolaires : des C.L.S.H, des camps. Cette activité m'a fourni dans un premier temps un petit apport financier alors que je poursuivais mes études.
Au cours de ces années, j'ai été amené à travailler avec toutes sortes de publics : de la petite enfance aux jeunes en difficulté en passant par des familles lors de séjours à lamontagne. Ces différentes expériences ont forgé mon envie de me former dans ce domaine, d'en faire ma profession. Je me suis de plus en plus investi dans mon travail, et me suis vu dès lors confier davantage de responsabilités, en particulier au sein des Maisons Pour Tous de la ville de Montpellier.
Petit à petit, j'ai arrêté des études qui ne satisfaisaient pas mes attentes, pour me consacrerentièrement à l'animation, domaine qui s'avérait répondre à mes envies, tant professionnelles que personnelles.
Des raisons matérielles m'ont cependant quelque peu éloigné du terrain à proprement parler. Effectivement, ne travailler que les Mercredis et vacances ne pouvaient m'assurer suffisamment de ressources. J'ai donc accepté un "Contrat Emploi Solidarité", puis "Consolidé" dans une Maison PourTous, où je me suis surtout vu confier des tâches administratives, de l'accueil et de la maintenance.
Cette activité, au sein d'un établissement implanté dans un quartier, m'a beaucoup appris sur le fonctionnement de ce type de structure : domaines d'interventions, élaboration de projets, reconnaissance du tissu associatif, institutionnel, les différents partenaires et les contraintes qui endécoulent, la polyvalence des fonctions.
Riche de ces expériences, je tiens désormais à revenir sur le terrain, afin de pouvoir intervenir et être perçu à mon tour comme porteur et acteur de projets de types socioculturels.
L'entrée en formation est donc l'occasion pour moi d'obtenir de nouvelles compétences et qualifications; de démontrer à mes employeurs, actuels et à venir, que j'ai un souci deformation, de remise en question. Que mes expériences et compétences nouvelles ou plus anciennes, sont sanctionnées par un brevet d'état, reconnu comme diplôme professionnel, me permettant moi aussi de satisfaire un besoin de reconnaissance et de promotion sociale.

LE STAGE PRATIQUE EN ENTREPRISE.

Premier chapitre : LE CONTEXTE.

Les Maisons Pour tous de la ville de Montpellier :

Lacréation des Maisons Pour Tous (1ère en 1980), émane d'une volonté de la municipalité d'offrir aux quartiers des outils de promotion sociale et culturelle par l'intermédiaire de propositions d'activités de loisirs.
Lieux d'écoute et d'accueil, ces structures jouent également un rôle important dans la vie associative de la ville, offrant des locaux, un siège administratif.
A la rentrée 99,avec l'ouverture de la Maison Pour Tous VOLTAIRE, derrière la gare, elles sont 19 sur la ville (deux de plus sont en projet).
Visant à couvrir les différents quartiers de la ville, elles sont implantées par secteur, sept en tout, chacun selon sa taille, regroupe de deux à quatre structures.

PLAN DE SITUATION DES M.P.T SUR MONTPELLIER.

[pic]
Depuis leurs créations en 1980 et...
tracking img