Beaubourg et la bpi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1785 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Partie N° 2

Le Centre Beaubourg et la Bibliothèque Publique d'Information (BPI):
de nouvelles facons de concevoir l'art et l'accueil du public.

I) Présentation générale de Beaubourg
1) Histoire
2) Spécificité ( art moderne )

2) La BPI dans beaubourg
1) Présentation /histoire
2) La crise de la lecture dans les années 60.…voire aujourdhui
3) Les collections
4) La vocation dela BPI

I) Présentation générale de Beaubourg

1) L’histoire de Beaubourg et sa place dans le monde de l’art moderne

Le centre national d’art et de culture Georges-Pompidou, communément appelé centre Georges-Pompidou, centre Pompidou ou centre Beaubourg, est un établissement poly-culturel situé dans le quartier de Beaubourg, dans le 4e arrondissement de Paris, entre le quartier des Halleset le quartier du Marais.
Le centre est né de la volonté de Georges Pompidou, alors Président de la République française, de créer au cœur de Paris une institution culturelle originale entièrement vouée à la création moderne et contemporaine où les arts plastiques voisineraient avec les livres, le design, la musique et le cinéma.
Inauguré en 1977, le centre Pompidou accueillait en 2006 6,6millions de visiteurs par an, ce qui en fait la troisième institution la plus visitée en France après le musée du Louvre et la tour Eiffel. Au sein du musée national d'Art moderne se trouve l'une des deux plus importantes collections d'art moderne et contemporain au monde avec celle du Museum of Modern Art de New York.
Le centre Beaubourg abrite d'importantes galeries d'expositions temporaires, dessalles de spectacles et de cinéma, et la BPI, première bibliothèque de lecture publique en Europe. De part et d'autre de la piazza deux bâtiments annexes sont occupés par l'IRCAM et l'atelier Brancusi.
Depuis le 12 mai 2010, la ville de Metz accueille une antenne décentralisée du centre, le centre Pompidou-Metz.

2) Le batiment, un monument à lui tout seul

Renzo Piano, Richard Rogers etGianfranco Franchini, les architectes du Centre Georges Pompidou, ont conçu le bâtiment comme un "diagramme spatial évolutif".Un bâtiment en deux parties :1- une infrastructure de 3 niveaux où sont regroupés des locaux techniques et des services,2- une vaste superstructure en verre et en acier de 7 niveaux, y compris la terrasse et la mezzanine, concentrant la plupart des secteurs d'activités duCentre, à l'exclusion de l'Ircam situé place Stravinsky.
Les concepteurs du Centre Georges Pompidou ont cherché à optimiser la mobilité de l'espace pour en favoriser l'interdisciplinarité.

3) Beaubourg et l’art moderne.

Le Musée National d'Art Moderne est l'un des rares musées qui proposent, à l'aube du 21ème siècle, une vue d'ensemble de la création moderne et contemporaine. La présentationdes oeuvres, entièrement renouvelée, est désormais proposée en un seul parcours pluridisciplinaire, chronologique et unique au monde.Le Musée national d'Art Moderne se veut un musée en "mouvement" : qu'il s'agisse des collections modernes ou contemporaines, le choix des oeuvres exposées ne se veut pas définitif ; l'accrochage est renouvelé tous les dix-huit mois pour les collections modernes etsur un rythme plus rapide pour les collections contemporaines, afin de présenter les importants ensembles possédés par le musée.
4) Les expositions marquantes

A) Paris - New york

L'exposition a lieu en 1977 et met l'accent sur les réseaux de communication. On aborde dans cette exposition les différentes étapes qui scandent les arts plastiques au cours de cette période : l'arrivée desAméricains en France début du Xxe siècle – autant que Paris est une fête -, l'émigration massive des artistes aux États-Unis avec l'avènement du nazisme, l'explosion triomphale de l'école de New York découvre l'Europe une fois la guerre achevée et, enfin, l'avènement du pop Art.
Cette exposition montre la part du mythe européen chez les jeunes créateurs américains et les productions qui leur sont...
tracking img