Beaumarchais, le mariage de figaro

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (579 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Beaumarchais : N°1

Sur la fin du XVIIIème siècle Henry de Beaumarchais écrit le deuxième volet de son triptyque, Le mariage du Figaro (ou La folle journée). Il est précédé du Barbier de Séville etsuivit de La mère coupable. Beaumarchais fut très attaqué par la censure, c’était en effet un auteur qui se servait du comique pour tourner en dérision les valeurs sociales et morales de la sociétéde l’époque. L’exposition du MF est répartie entre les scènes 4 et 7 de l’acte I. Ce passage constitue un moment charnière de la scène d’exposition et évoque d’entré l’enjeu principal de la pièce : ledroit du seigneur. C’est une scène aussi de révélation sur les nouveaux rapports instaurés entre F. et A. où le valet a besoin d’être éclairé par sa promise, femme spirituelle et adroite. Se met doncen place, avec le naturel travaillé d’une conversation, ce que B. nommera « la plus badine des intrigues ». La virtuosité du passage d’exposition révèle donc les informations distilléesprogressivement, la souplesse des enchaînements et les rapports de force qui s’établissent entre S. et F. : Elle, mène le jeu, détentrice d’un savoir ; lui, est déstabilisé et mis à l’épreuve dans la conceptionde l’ordre social à laquelle il s’efforce d’adhérer.
A la lecture de ce passage nous pouvons alors nous demander dans quelle mesure cette scène d’exposition met-elle en place ce que Beaumarchaisnommait « la plus badine des intrigues ». Nous pouvons donc mener notre recherche en trois axes d’étude : Tout d’abord en étudiant la déstabilisation de F., ensuite en observant la révélation principale decette scène d’exposition et enfin en s’attachant au mouvement ludique que S. et F. illustrent.

I- La déstabilisation de Figaro
a) Un argumentaire stratégique
b) Réplique de Suzanne

II- Larévélation principale
a) Un couple question/réponse tournant à vide
b) La scène d’exposition suit son cours

III- Le mouvement ludique
a) Suzanne recentre le débat et aborde le thème de la dot
b)...
tracking img