Beckett: les objets

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1261 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Bac blanc numéro deux : Beckett, Fin de partie. « Quel usage fait on des objets dans Fin de Partie »

Dans Fin de Partie les objets ont une place importante, qu’ils soient évoqués dans le discours ou bien visible sur scène nous pouvons voir qu’ils ne sont pas beaucoup, variés et anciens mais qu’ils provoquent l’intrigue. Sont ils importants ? Nous allons voir maintenant quel usage fait on deces objets dans Fin de Partie. Pour cela, nous verrons dans une première partie que ces objets sont symboliques et dans une deuxième partie qu’ils complètent chaque personnage.

Les objets occupent une place importante dans Fin de partie. Ils sont souvent évoqués dans les discours des personnages comme la dragée, le calmant… ou alors ils sont placés sur la scène comme les draps, les poubelles,la chaise de Hamm, les lunettes de Hamm, l’escabeau, le chien en peluche ou le tableau retourné… Ils nous montrent à la fois qu’ils sont beaucoup et qu’ils représentent différentes choses, il provoque chez le spectateur le sentiment que la pièce est étrange. Le « vieux linge » de Hamm et son chien peuvent nous faire penser aux « objets transitionnels » comme le doudou qui est un objet enfantin. Lelinge, tendu à bout de bras au début de trois monologues de Hamm, symbolise le fait que ce soit quand même l’enfant de Nell et Nagg et l’enfant de la partie jouée. Vers la fin de la pièce, Hamm demande à avoir son chien, puis le jette, comme un enfant en colère. Hamm a aussi des manies, avec ses objets, comme essuyer ses lunettes, ce qui est un geste absurde pour vu que Hamm est aveugle. Lesobjets permettent aussi dans la pièce de créer la conversation ou le conflit ou les personnages. Une bonne partie des déplacements de Clov, souvent imposés par Hamm, sont liés à des objets comme observer par la fenêtre avec l’escabeau et les lunettes, rapporter un biscuit, de l’insecticide de la cuisine. Il n’y a pas de meubles dans la pièce, la première didascalie nous mopntre que la plupart desobjets sur scène sont des objets que l’on peut manipuler, cette manipulation effectuée par Clov donne d’ailleurs souvent lieu à des passages comiques comme l’épisode de l’escabeau ou au moment ou Clovc veut « fabriquer un peut d’ordre ». On peut aussi analyser la façon dont les personnages commentent la sonnerie du réveil comme s’il s’agissait d’un morceau de musique. Les objets font passer le tempset alimentent la conversation. Ils servent donc de divertissements.
Cela dit, dans Fin de partie, les objets disparraissent au fur et a mesure que la pièce avance, les paroles des personnages évoquent la disparition des objets. Nous voyons surtout ce vide par rapport a la boîte de calmants : « - Elle était pleine ! – Oui, mais maintenant elle est vide. » On peut donc se demander combien de tempsles objets pourront continuer à jouer leur rôlesur les personnages. Certains objets symbolisent les rapports de forces et de domination, le fauteuil de Hamm peut nous faire penser a un trône abimé avec sa place centrale. La gaffe serait alors comme un sceptre ancien, ce qui nous montre que Hamm règne sur son trône. Le sifflet, au son duquel Clov accourt immédiatement de sa cuisine, nous montrela hiérarchie entre les deux personnages, nous voyons la la version brutale du couple maître valet de la comédie classique. Il faut rappeler aussi que Clov dépend de Hamm ce qui ce matérialise par le buffet dont « on ne connais pas la combinaison », on pourrait même penser que la partie ne peut pas se finir sans la combinaison.
Les objets jouent un rôle important dans le « final » de Fin departie. Au fur et à mesure de son dernier monologue, Hamm jette un a un des objets qu’il a accumullé durant le temps de la pièce, il va jeter le chien et le sifflet « Et pour terminer ? (Un temps). Jeter. (Il jette le chien. Il arrache le sifflet.) Tenez ! (Il jette le sifflet devant lui.) » Il ne garde que ce qu’il portait au début de la pièce, ces vêtements, ces lunettes, son fauteuil et son «...
tracking img