Bel ami : analyse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1443 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Analyse de Bel-Ami.

1) Le cadre spatio-temporel, le contexte historique et ses caractéristiques.

Le cadre temporel de l’histoire est le même que celui de l’auteur. Ce qui veut dire que Maupassant a écrit Bel-Ami dans un contexte historique qu’il connaissait très bien car il vivait dans Paris en 1880. Une petite dizaine années avant ( 1870) s’est déroulé la guerre FrancoPrussienne. Ce qui a comme conséquence que la France devient une république en 1875. Il s’agira de la IIIe république.
Le roman se déroule en un peu plus de trois ans. Il y a deux parties significatives dans le roman. La première partie ou Duroy est très pressé et veut accéder directement a la fortune ( +- 8 mois) Et une deuxième ou il comprend qu’il doit prendre son temps et ne pas tropbrusquer les choses. ( +- 2 ans et demi).
Au moment ou Madame Walter est la maîtresse de Duroy, elle lui annonce certains évènements qui vont se dérouler, et ils sont tirés de faits réels. Par exemple de l‘« explosion » de l’union générale ( une grande banque), et qui va entraîner une ruine des spéculations faites par des milliers de bourgeois. Ensuite, il y a la campagne du Maroc (deTunisie pour les faits réels) qui est dirigées discrètement par les banques qui manipulent le gouvernement.
Mais, il y a sans doute quelques petites différences entre le roman de Maupassant et la réalité car l’auteur voit cette période d’une manière très pessimiste et en disant que rien de bon n’a été fait ! Alors qu’il y a quand même eu des gens de la trempe de Jules Ferry et deGambetta qui ont développé le domaine scolaire. D’ailleurs Maupassant revient un peu sur ses critiques lors de son denier voyage en Tunisie ou il est obligé de constater l’effet positif de la colonisation.
Il y a par moment une vraie ressemblance entre la vie de Maupassant et le roman. Par exemple, il est né en Normandie, à l’instar de Duroy. Il a travaillé au Gaulois et le Gil Blas qui sont deuxjournaux parisiens parlant essentiellement de politiques. Ils peuvent être comparés à la Vie Française.

2) Quelles caractéristiques sociales sorts du roman ?

La première caractéristique sociale qui ressort du roman me paraît claire. Il s’agissait d’une société qui était prête a tout pour réussir et faire fortune. Tout est bon pour réussir et rien n’est laissé au hasard.D’ailleurs M.Forestier dit :  ‘ Il vaut mieux ne pas avoir de lit que de ne pas avoir d’habits.’ Ceci montre clairement que l’apparence est très importante. Si l’on n'est pas habillé comme il le faut, il est impossible de réussir.
La deuxième critique est l’importance de la presse. Elle est presque la chose la plus importante car elle régit tout ! C’est grâce aux articles de Monsieur du Roy deCantel que le gouvernement tombe. Et qui va devenir ministre ? Laroche-Mathieu. Un homme qui venait souper 2 fois par semaines dans le salon de Mme Forestier et qui était dans la poche du directeur de La vie Française.
Nous pouvons aussi parler des femmes et a leurs utilisations. Les femmes du roman ne serve qu’a augmenter plus rapidement dans la société. Pour Duroy, chaque femmeconquise est égal a une nouvelle progression dans sa course a la fortune. La première fut Rachel et elle lui a montré qu’il pouvait se servir de sa séduction pour faire craquer les femmes les plus huppés de la société. Et comme le dit Forestier ‘ sais-tu que tu as vraiment du succès auprès des femmes ? Il faut soigner ça. … . C’est encore par elles qu’on arrive le plus vite.’ Ensuite il y a Mme deMarelle, qui est mariée, qui l’entretien lorsque son salaire de chroniqueur ne lui suffit pas pour vivre. Après la mort de Forestier, Duroy saute sur l’occasion pour déclarer sa flamme a Mme Forestier qui, après un temps de réflexion, accepte sa demande en mariage. Là il devient le nouveau Forestier. D’ailleurs, tout le monde s’amuse à l’appeler Forestier. Il commence à gagner beaucoup d’argent,...
tracking img