Bel ami argent

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2096 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
a)par l’autre des autre
1)Forestier un ami fide
1
Par l’aide des autres
Un ami fidele
« [si tu veux vingt francs, j’ai encore ça à ta disposition, mais pas d’avantage] » Forestier Chapitre 6 Ière partie p109 l 3107-3109 (D n’a plus d’argent il invente une histoire de dette de jeux pour Forestier lui donne de l’argent)
= [rythme ternaire]
F. veut aider D. mais sans trop luidonner d’argent.
Une amante bourgeoise
= D à un honneur il ne veut pas se prêter de l’argent →honte
= [modalité exclamative]
« Tu sais, j’ai trouvé les vingt francs que tu as mis dans ma poche l’autre jour. Je ne te les rends pas aujourd’hui parce que ma position n’a point changé, et que je n’ai pas eu le temps de m’occuper la question d’argent. Mais je te les remettrai la première foisque nous vous verrons. » Duroy Chapitre p 104 l.2938-42 (Lors d’un rdv avec sa maitresse, il lui dit qu’il sait qu’elle lui donne de l’argent en cachette.)
= avoue qui est toujours pauvre, qui ne peut la rembourser et lui promet de lui rendre la prochaine fois
« Tu sais, ne recommence pas la plaisanterie des autres soirs, parce que je me fâcherais.»Duroy Chapitre 5 p.105 l.2965-67 (D. encolère contre Clothilde)
= D. ce sens humilié de la grâce de Clothilde, il ne vaut plus qu’elle lui donne de l’argent
« Je lui rendrai le tout en bloc. Ce n’est en somme que de l’argent prêté.» Duroy Chapitre 5 p.105 l.2972-73 (D. ne vaut plus que Clothilde lui donne de l’argent et il se sent humilier)
= D. a conscience qu’il faut qu’il rembourse Clothilde
collègues sympathique
=[rythme binaire]
St Potin veut aider D à s’en sortir
« « Fourcart, j’ai oublié mon porte-monnaie chez moi et il faut que j’aille dîner au Luxembourg. Prêtez moi cinquante sous pour payer ma voiture. » L’homme tira 3 francs de son gilet ». Chapitre 5 l2788-91 Duroy et le narrateur (D n’a plus d’argent il cherche désespérément)
=D invente des histoires pour avoir de l’argent au près de sescollègues
=le caissier veut bien aider D en lui avançons de l’argent
Par les biens matériels Les logements : a)Lieux de réconfort
_« Je t’en prie, Georges, ça me fera [tant plaisir, tant de plaisir] que ce soit moi, notre nid, rien qu’a moi » _Madame de Marelle p94 l2595-97(Clothilde veut un appartement pour elle et D. Mais lui, il est retissant)
= [parallélisme deconstruction]
Rythme ternaire
Clothilde veut un appartement avec D. Elle le supplie, elle essaye de le convaincre
«_- Combien payes-tu ici ?- Cent francs par mois.- Eh bien, je prends l’appartement à mon compte et je vais l’habiter tout à fait. Le mien n’est plus suffisant dans ma nouvelle position ». D. et Madame de Marelle p151-152 l_4575-79 (D. a de l’argent, il veut reprendre l’appartement)
=Fierté de D. de pouvoir reprendre l’appartement grâce à son ascension sociale
« Tu sais que j’entends reprendre seul l’appartement rue de Constantinople. Je le veux. Il ne manquerait plus qu’il fût payé par toi »_ C_hapitre 3 II partie p 212 lignes 1398-1400 Duroy (D. va se marier avec Madeleine mais continu à voir Clotilde, il veut reprend l’appartement ou ils se voient, il ne veut qu’elle lepaye.)
=il a des l’argent, fierté, pas que les autres payent à sa place. Accentué par « je le veux »
« _[Tu sais, j’entends reprendre, seul, l’appartement de la rue de Constantinople]. Je le veux. Il ne manquerait plus qu’il fût payé par toi »._
= [rythme ternaire]
Fierté de pouvoir payer l’appartement
= facilité de W, pouvoir d’acheté se qui veut facilement
b) Objet de dispute« ça va me couter un argent fou ce logis-la. Il va falloir que j’emprunte encore. C’est idiot, ce qu’elle a fait »
« Tu oublies donc que c’est moi qui l’ai payé depuis le premier jour ce logement là. _Ah ! Oui, tu l’as bien pris à ton compte de temps à temps »_. Chapitre10 II parti Ligne 4795-4899 p 325 Clotilde (C. et D. se disputent. C. lui dit qui a profité de tous le monde)...
tracking img