Bel ami description de paris

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (486 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 décembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Commentaire composé
Bel-Ami est un roman de Guy de Maupassant, dont l'action se déroule à Paris au 19e siècle. Dans le second chapitre de la seconde partie, l'auteur décrit la capitale française defaçon atypique et symbolique. Nous allons maintenant nous demander comment Maupassant met en valeur le caractère de Georges Duroy à travers cette description. En premier, nous étudierons l'image deParis dans ce passage descriptif. Enfin, nous ferons une introspection de Georges Duroy afin de mieux en apprendre sur lui.

Dans cette première partie, nous allons étudier l'image de Paris autravers du passage descriptif.
Dans ce dernier, on retrouve une description impressionniste. Alors, on remarque la présence du champ lexical de la lumière. Par exemple, « une clarté rougeâtre », « lueur» et « nuit d'été » sont des adjectifs de couleurs montrant la technique impressionniste. Aussi, l'emploi de phrases courtes telles que « La voiture allait plus vite. » montre l'aspect pictural decette scène. C'est une description à forme. Pour rendre le texte plus esthétique, Maupassant juxtapose les phrases afin de créer un effet de touches par touches présent sur les peinturesimpressionnistes.
L'auteur décrit Paris avec un effet de flou grâce à des suffixes dépréciatifs tels que « rougeâtre » ou « verdâtre ».
Le caractère humain de Paris est très présent dans ce texte. L'auteur rendla ville humaine à l'aide de personnifications. Par exemple, Maupassant décrit l'Arc de triomphe de l'étoile tel « un géant uniforme » possédant « deux jambes monstrueuses ». On retrouve aussi desfigures d'analogies tel que des métaphores et des comparaisons. Paris est comparée à une sorte de géant, un colosse car elle incarne le lieu où tout est possible: l'argent, les femmes et le pouvoir.C'est le rêve d'ascension vécu par Georges Duroy. Une longue énumération rend compte du souffle de la vie
( « Du Roy regardait devant lui … comme un colosse épuisé de fatigue » ).
Ce texte...
tracking img