Bel-ami : le duel

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (944 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Bel-Ami – Le duel
2ème extrait
P193 « La voiture […] lisière de glace » p 194

Introduction :
Le texte étudié est extrait de « Bel-Ami » écrit par Maupassant, auteur naturaliste. L’extraitest situé au chapitre 7 de la première partie de l’œuvre. A la suite d’attaques diffamatoires d’un concurrent, journaliste au journal « La Plume », Duroy doit, contraint par Walter, défendre l’honneurde son journal « La vie française ». Après une nuit difficile, l’alcool va l’aider à surmonter ses angoisses. Pour répondre à la question posée… nous verrons tout d’abord l’angoisse engendrée par ledécor, puis l’automatisme du héros et enfin l’alliance du cauchemar et de la parodie.

I.L’angoisse engendrée par le décor.
Des remarques appartenant aux perceptions visuelles, sonores outactiles, insistent sur le froid qui anticipe la mort dans cet extrait. Il y a des termes comme « hiver », « givre » et « glace » et des adjectifs comme « dur », « cassant » « sec », « rude » qui serapportent au chant lexical du froid. Nous pouvons également remarquer la présence d’allitérations en « t » et en « s » avec des mots comme « luisante », « cassante » et « cristal ». Des mots brefscontribuent à cette froideur (« air sec », « ciel bleu »). Il y a aussi des propositions juxtaposées avec des « ; » au rythme saccadé de la ligne 1 à 7 qui font ressortir une certaine rudesse.
On peutremarquer une association entre le chant lexical de la mort et celui du froid. Avec « tremblotaient », on a une transposition de la peur sur le paysage.
La nature est tout d’abord évoquée dans le début del’extrait comme ayant de vastes dimensions, puis dans le dernier paragraphe la nature est rétrécit, apparaissant alors comme hostile. Le premier paragraphe suggère le vide, l’immensité inanimée. On a uneénumération qui s’amplifie avec « pleine campagne », « la terre », « l’air », « le ciel », « le soleil », « l’espace », « la création ».
A la fin du passage, au contraire le décor se restreint à...
tracking img