Bel ami

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2638 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Bel-Ami
Guy de Maupassant

Biographie de Maupassant

Guy de Maupassant est né le 05 aout 1850 en Normandie et est décédé le 06 juillet 1893 à la clinique du docteur Émile Blanche ou il était interné pour troubles cérébraux,manie de la percussion et pour tentative de suicide. Il est mort apres avoir sombré dans la folie et est maintenant enterré au cimetière Montparnasse a Paris.
Il a écritde nombreux romans: « une vie », « bel-ami », « mont oriol », « pierre et jean », « fort comme la mort » et « notre cœur ». Ainsi que des contes: « Mlle Fifi », « les contes de la bécasse ».
Il a beaucoup était influencé par Flaubert que sa mère Laure de poitevin a fréquenté. Maupassant était un écrivain, romancier ainsi que nouvelliste.

Résumé de Bel-Ami
Première Partie

Duroy, leprotagoniste, n'a pas beaucoup d'argent et regarde les hommes qui boivent dans les cafés en les méprisant, quand au coin d'une rue il rencontre un de ses anciens amis « forestier » qui l'avait rencontré au sixième hussard à la guerre, le pauvre homme était malade six mois sur douze a cause d'une bronchite qu'il avait attrapé l'année de son retour a Paris. Ce dernier l'emmena boire des bocks après avoirvisité le journal ou il travaillerai : « la vie française » puis ils se rendirent aux « folies bergères » ou ils rencontrèrent deux femmes assez forte, dont une, Rachel, que Duroy ira rejoindre plus tard pour un louis. Forestier l'invita également à venir diner le lendemain soir chez lui. Et en arrivant dans l'immeuble pour le diner il se surprit devant un miroir ou ses peurs d'être ridicule s'enallèrent, et pendant le diner il prit part à une discussion sur l'Algérie, dans laquelle le patron de « la vie française » le remarqua et lui dit d'écrire un article pour le lendemain. A son retour chez lui il n'arrivait pas à écrire deux lignes alors il se coucha en attendant le lendemain matin ou il alla demander de l'aide à Mme forestier. Quand cette besogne fut terminé il se rendit directementau journal pour rendre son article directeur qu'il fit publié dés le lendemain.
Deux mois s'étaient écoulées et Georges Duroy alla chez Mme Clotilde de Marelle sur les recommandations de Mme forestier et quand il sortit de son appartement il eut une sensation bizarre comme si « clo » était toujours présente et se fut de même quand il y retourna et qu'il réussit à faire jouer Laurine, la fille deClotilde qui était très réservé puis Mme de marelle l'invita au restaurant avec les forestier.
A la fin de ce diner il raccompagna Mme de marelle chez elle, l'embrassa et lui donna rendez vous le lendemain. Le jour venu ils mangèrent en tête à tête puis quand Laurine entra dans la pièce et qu'elle vit Duroy elle l'appela : « bel ami ». Le jour suivant Georges arrangea son appartement avec desbibelots chinois pour la venu de Clotilde qui restera environ une heure trente. Duroy la reçu ainsi tous les deux ou trois jours pendant trois semaines jusqu'au jour ou Mme de marelle se fit insulté par des ouvriers habitant au rez de chaussez. Alors elle trouva une solution pour qu'ils se retrouvent : elle loua un appartement au nom de Mme Duroy. Mais comme son mari rentrait à paris pour huit joursils se quittèrent. Jours durant lesquels Duroy ira voir Rachel, qu'il avait déjà vu auparavant, au folies bergères.
Les huit jours passés il retrouva sa maitresse et alors commença une série d'excursion dans les tous endroits louches de paris ou s'amuse le peuple. Mais au bout d'un moment ces sorties commencèrent à fatiguer Georges qui avait de plus en plus de mal à les payer car il devait déjàquatre mois de salaire qu'il avait emprunté au journal. Il avoua ses dettes à Clotilde qui lui mit vingt francs dans sa poche sans qu'il s'en aperçoive. Cette découverte le contraria mais il ne put lui rendre car il en avait besoin. Durant une autre sortie Clotilde et Georges allèrent aux folies bergères mais quand Rachel vit Duroy avec une autre femme elle fit un scandale et Mme de marelle, en...
tracking img