Bel-ami

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (640 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Comparaison du passage donné en cours avec le début du roman.

Roses à crédit est le premier ouvrage d’un cycle intitulé l’âge de nylon écrit par Elsa triolet. Il fut paru en 1959. L’œuvre sepasse en France autour des années 50, et nous raconte l’histoire de la belle Martine. Elle vit dans de mauvaises conditions parmi les rats avec sa mère, ses frères et sœurs, dans une cabane au fond desbois. Elle découvrira par la suite le confort moderne. Daniel Donelle, l’amour de Martine n’a pas la même conception du progrès qu’elle. Il est au-delà de cet idéal électroménager. Pour lui, le progrès,c’est la création, la nouveauté. Pour elle, c’est le confort matériel et rien d’autre. Daniel est un rosiériste qui rêve à une rose nouvelle qui aurait la forme de la rose moderne et le parfum de larose ancienne. Cette rose, qu’il réussira à créer, portera le nom de Martine Donelle, sa femme, et ne sera plus qu’un hommage à Martine, qui aura disparu.
A la fin Martine pert tout ce qu’elleavait, tout son bonheur, tout ce qu’elle avait gagné. Elle sera obliger de rentrer chez elle dans la cabane de sa mère ou le malheur l’attendait. Pourtant depuis ces années passées hors de cette cabaneelle retrouva la même cabane qu’elle avait quittée, toujours aussi sale. Mais à l’époque elle avait plein de rêve, l’amour était en elle, plus aucune conviction était en elle ni de courage. Le début etla fin ont des différances et des ressemblances.

Les différances sont certaines frappantes et d’autre non. Martine avait du courage au début de l’histoire et si elle ne voulait pas faire quelqueschoses elle ne le faisait pas. Pourtant à la fin elle se résout à retourner à la cabane ou elle déteste la saleté.
Quand elle était jeune elle rêvait de l’amour elle y croyait, elle était amoureuse deDaniel. Son rêve était de rester avec lui. Puis au fil du temps et de la vie elle découvrit que l’amour était un «  poison «. A la fin elle dit que l’amour était « violent, le plus atroce des...
tracking img