Bel ami

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (431 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le roman par définition, est une œuvre de fiction. L'auteur crée un site, des personnages, une intrigue. Certains romanciers emmènent le lecteur dans un monde idéalisé qui ne ressemble en rien àcelui où nous luttons péniblement. Le romancier naturaliste implante les personnages qu'il a imaginés dans des lieux reconnaissables, les place dans une situation qui les obligera à réagir d'une manièrequasi scientifique. Et le roman de Bel Ami donne bien l'illusion d'un monde réel, celui du journalisme politique corrompu, celui de l'arrivisme sans scrupule.

II- Plan possible :
Axe 1 : Lavérité des personnages, prouesse illusionniste

Georges Duroy, l'arriviste :
L'ascension d'un jeune homme sans scrupule : par les femmes tout spécialement (récurrence u 19ème siècle cf. Julien Sorel dansle Rouge et le Noir).
Les figures féminines parisiennes :
Les actrices (prostituées de luxe) ; Madeleine Forestier, froide et sans illusions ; l'hystérique madame Walter ; la nymphomane Madame deMarelle ; jusqu'à Suzanne Walter, belle petite idiote et son laideron de soeur.
Les figures masculines parisiennes : peu honorables ; en particulier Forestier, un être sans envergure.
Les paysansnormands :
Les parents de Bel Ami : illusion entretenue jusque dans le patois du père et de la mère.
Transition : si les personnages semblent vrais, ils évoluent dans des milieux et en des lieux quel'Histoire et le Géographie ne sauraient démentir.

Axe 2 : l'illusion de la vérité des milieux où évoluent ces personnages

Le milieu politico journalistique :
Toutes les magouilles (pour leMaroc, par exemple)
Les " interviews " truquées (on se croirait en 1999)
A l'intérieur ou hors des familles :
Les réceptions ; l'hôtel particulier des Walter ; le " studio " pour les ébats de Georgeset de Madame de Marelle.
Les scènes et sites que la caméra pourrait filmer de nos jours : l'agonie prolongée de Forestier ; la fête pour l'intronisation de la Toile " Jésus marchant sur les flots...
tracking img