Bel-ami

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1753 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de lecture

Titre : Bel-Ami
Nom de l’auteur : Guy De Maupassant
Date d’écriture : 1885
Edition : Hatier

I) Contextes

1. Contexte biographique : C’est dans la campagne normande que grandit Maupassant. L’écrivait naît le 5 août 1850 au château de Miromesnil. Jusqu’à l’âge de 18ans, il vit essentiellement entre des villes de Normandie. Au fil des textes, les lieux normands del’enfance et leurs habitants réapparaîtront régulièrement. Guy de Maupassant rencontre des peintres, découvre la pêche, la navigation côtière et en gardera un grande passion pour l’eau et les bateaux. Devant la manche, il aiguise son regard de peintre. Dans ces paysages ruraux, il observe les paysans qui lui inspireront un grand nombre de contes et de nouvelles. Toute sa vie, Maupassant montrera un grandattachement à la Normandie.

2. Contexte culturel : L’apparition des machines à imprimer qui permettent de très grands tirages, dans les années 1860, le développement des moyens de transport, les progrès de l’instruction et surtout la loi de juillet 1881 garantissant la liberté de publication et de diffusion expliquent l’extraordinaire essor de la presse à l’époque de Maupassant. Les journaux àsou se répandent. Ils représentent les ¾ des tirages en 1880.

II) Présentation de l’œuvre

Bel-Ami est un roman réaliste et naturaliste, qui est fait en deux parties, qui sont constituées de dix chapitres chacune.
Cadre spatio-temporel : C’est le même que celui de l’auteur. Ce qui veut dire que Maupassant a écrit Bel-Ami dans un contexte qu’il connaissait très bien car il vivait à Paris en1880.
Le narrateur est Maupassant, il connait toutes les pensées des personnages, il est donc omniscient.

III) Analyse de l’œuvre

1. Première Partie
Georges Duroy vit dans la misère, au jour le jour avec une paye de 150 Francs qu’il touche dans une compagnie de chemin de fer. Il rencontre un vieil ami : Forestier qui lui propose un travail de journaliste payé 200 Francs et l’invite chezlui pour un dîner avec le patron du journal La Vie Française et d’autres collègues de travail de Forestier, son ami.Georges Duroy se rend comme prévu chez Forestier, il y rencontre de belles dames du monde et des hommes importants. Il décroche un entretien avec M. Walter, le patron du journal et doit écrire son premier article.Duroy ne parvient pas à écrire son article et décide d’aller demander del’aide à son ami. Celui-ci lui recommande sa femme qui lui met sur pied un article en dix minutes. Duroy se rend ensuite au journal où M. Walter l’engage comme reporter pour Forestier.Dès le lendemain Duroy s’aperçoit avec surprise que son article est publié, cela lui procure une joie immense. Il rencontre son collègue Saint-potin . Il n’arrive pas à écrire son deuxième article, celui-ci estrefusé plusieurs fois par Forestier qui le trouve minable.Duroy rend visite à Mme Marelle, sympathise avec elle et sa fille qui est pourtant très sérieuse. Il se rend à un dîner avec Mme Marelle et les Forestier. Au retour, il embrasse Mme Marelle. Ensuite, ils se retrouvent soit chez lui, soit chez elle. Après une dispute entre les colocataires de Duroy, Clotilde sont amante décide de louer un logispour s’y retrouver. Duroy est vite ruiné par sa maîtresse qui désire sortir tous les soirs. Celle-ci lui prête contre son grès de l’argent. Ils décident d’aller aux Folies-bergère où autrefois, Duroy avait rencontré une prostitué. Celle-ci tourne autour d’eux et Clotilde se rend compte de leurs affaires et s’enfuit.Duroy rend sa première visite à Mme Walter. Celle-ci l’apprécie. La semaine suivante,il est nommé chef des échos. Il va ensuite à un dîner où il se réconcilie avec Mme Marelle et a une conversation morbide avec le vieux poète du journal à propos de l’existence humaine. Le ménage Forestier s’en va à Cannes à cause de l’état de santé critique de Forestier.Duroy défie un rédacteur signant du pseudonyme La Plume pour l’avoir injurié par des articles dénonçant ses pratiques. Le...
tracking img