Bel ami

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1698 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 novembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Bel Ami, Maupassant.

Résumé : http://users.swing.be/bn/Maupassant/pages/resumes/resume_Bel-Ami_0.html

J'ai voulu simplement raconter la vie d'un aventurier pareil à tous ceux que nous coudoyons chaque jour dans Paris, et qu'on rencontre dans toutes les professions existantes.
Je montre dès les premières lignes qu'on a devant soi une graine de gredin, qui va pousser dans le terrain où elletombera.
Il n'a aucun talent. C'est par les femmes seules qu'il arrive. Devient-il journaliste, au moins ? Non. Il traverse toutes les spécialités du journal sans s'arrêter, car il monte à la fortune sans s'attarder sur les marches. (…) Et s'il est arrivé par la pratique, à une certaine souplesse de plume, il n'en devient pas pour cela un écrivain, ni un véritable journaliste. C'est aux femmesqu'il devra son avenir. Le titre : Bel-Ami, ne l'indique-t-il pas assez ?
Donc, devenu journaliste par hasard, par le hasard d'une rencontre, au moment où il allait se faire écuyer, il s'est servi de la Presse comme un voleur se sert d'une échelle. (…)Voulant analyser une crapule, je l'ai développée dans un milieu digne d'elle, afin de donner plus de relief à ce personnage.

IntroductionL'incipit et l'épilogue sont deux moments intéressants dans un roman. Ils nous permettent de comprendre les choix narratifs du romancier. Leur comparaison nous renseigne sur la construction du roman et sa signification. Ici, le passage constitue l'ouverture du roman de Maupassant, Bel-Ami, publié en1885, roman le plus important après Une Vie. Le titre Bel-Ami est aussi le surnom donné au personnageGeorges DUROY, sur lequel s'ouvre et s'achève le roman, c'est un surnom doux à connotation valorisante pour celui qui le porte. Ce passage va nous permettre d'apporter une réponse aux questions que se pose tout lecteur de roman : Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Nous pourrons ainsi découvrir le portrait de Georges DUROY et les principaux thèmes dans cette première page.Lecture méthodique
1° axe : Lesréponses aux questions que se pose le lecteur en lisant la première page de ce roman
a) De qui ?
Le personnage central est nommé dans la première phrase : "Georges DUROY est sorti du restaurant"Il domine cette première page, il est le sujet de tous les verbes de chaque paragraphe, excepté le 3ème, où il est le sujet des regards féminins qui convergent vers lui.
b) De quoi ?
De sa pauvreté, de sadifficulté à assurer sa subsistance. Le 4ème paragraphe de ce passage est le plus long, et c'est celui dans lequel sont développés tous les calculs approbatiques, auxquels se livre Georges DUROY. Le champ lexical de l'argent domine, il est annoncé d'ailleurs dès la première phrase : " Quand la caissière lui eut rendu la monnaie de sa pièce de cent sous, Georges DUROY sortit du restaurant. " et estsurtout présent dans le 4ème paragraphe : " 3 Francs 40, 22 sous au lieu de 30, coûtaient, 1 Franc 20, boni, dépense "
c) Où ? Le mot " Boulevard " et " la rue Notre Dame de Lorette " nous suggèrent que cette scène se passe à Paris.
d) Quand ?
Cela se passe au début de l'été : " On était au 28 juin " "On" a une valeur impersonnelle, indéfinie.
e) Position du narrateur
Il estomniscientConclusion partielle : Chacune des questions trouve une réponse, plus ou moins précise : nous avons donc bien affaire à un passage de l'incipit.2° axe : Portrait de Georges DUROY
a) Le physique
L'auteur fait progressivement apparaître les détailles sur le portrait physique de George. Sa silhouette est marquée de son passé militaire qui lui a laissé une certaine prestance : " Comme il portait beau,par nature et par pose d'ancien sous-officier, il cambra sa taille, frisa sa moustache d'un geste militaire et familier " et également tout le cinquième paragraphe : " Il marchait ainsi qu'au temps où il portait l'uniforme des hussards, la poitrine bombée, les jambes un peu entrouvertes, comme s'il venait de descendre de cheval ; et il avançait brutalement dans la rue pleine de monde, heurtant...
tracking img