Bel-ami

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (671 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Ce soir là, un combriolage a été commis dans le collège Charles Letot. Tous les policiers et inspecteurs viennent pour trouver le combrioleur mais il n'y a pas beaucoup de traces mais on en a trouvéune petite de main. L'inspecteur Marc Dupieux arrive au collège et demande:
" Vous trouvez des indices.
-Oui monsieur mais c'est des petites (dit le jeune inspecteur)
l'inspecteur Marc jette uncoup d'oeil et dit:
-Oh là là on a affaire à un petit voyou très malin car il n'a pas laissé beaucoup d'indice"
Puis ils les inspecte quand même pour les envoyer au laboratoire pour en savoir plus surl'enquête, mais il en faudrait quand même plus pour être mieux avancés. Un peu plus tard un jeune homme vient voir Marc Dupieux et dit:
"Je sais des choses.
L'inspecteur va vite le voir etdemande:
-ah bon, où étiez vous et qu'avez-vous vu?
-J'ai vu un homme rentrait dans le collège et pas très longtemps après je lés vu ressortir avec une mallette car j'habite en face dit-il.
Etl'inspecteur dit:
-pourtant les surveillants sont toujours là. Vers quelle heure l'avez-vous vu?
-Entre 5h30 et 6h00.
-Ah oui c'est l'heure où le surveillant va chercher son café mais s'il revient à 5h45dit-il"
donc il va vite voir dans la salle des profs avec ses hommes et dés qu'ils arrivent ils voient le surveillant raides mort avec 3 balles:la première dans la jambe, la deuxième dans la ventre etla troisième dans le coeur alors les inspecteur prennent les trois balles, les mettent dans le plastique, les donnent à Marc et il les envoient au laboratoire pour en savoir plus.
arrivé aucommissariat avec le témoin pour qu'il nous décrive se qu'il a vu, le témoin essaie de nous le décrire mais il ne l'a pas trop vu donc on avait pas beaucoup de piste mais plus tard les résultat du laboratoirearrives. On sait quel était le pistolet mais pour les traces de main on arrive pas trop a trouvé le coupable. Donc Marc Dupieux va à l'armurerie du coin pour savoir qui est venu acheter ce pistolet...
tracking img