Benchmarking

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 64 (15756 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire

Introduction

Première partie : Benchmarking

I. Le benchmarking : Exploitation d’un concept

• Historique
• Définitions
• Le benchmarking : quel bénéfice pour l’entreprise
• Benchmarking : Typologie

II. Processus du Benchmarking

III. Benchmarking : avantages mais aussi des limites• Avantages du benchmarking.
• Limites du benchmarking.
• Pièges du benchmarking
• conditions de succès.
• Les freins du benchmarking.

Cas pratique
Deuxième partie: Le reenginering

I. Reengineering : Exploitation d’un concept

• Historique
• Définitions• Principaux auteurs

II. Reenginering : Méthodologie,acteurs et effets

• Méthodologie
• Acteurs
• Effets

III. Reenginering : Des opportunités mais aussi des risques
• Opportunités
• Risques
• Raisons d’échec
• Conditions de succès

ConclusionIntroduction

La réussite de toute entreprise dépend de sa capacité à répondre aux contraintes de son environnement. Environnement qui, en moins de dix ans, s’est complètement transformé, en raison entre autres, des changements accélérés des technologies, de la concurrence de plus en plus rude, de l’obsolescence accélérée des produits et de l’explosion des connaissances.
Poursurvivre, les gestionnaires ne peuvent ignorer ces changements, ils doivent élaborer une nouvelle stratégie qui leur permettra de prévoir et d’agir en fonction des contraintes environnementales. L’entreprise se trouve ainsi obliger d’innover et de se développer afin de faire face aux nouvelles exigences de son environnement dans lequel elle évolue.
Le monde change, des industries complèteschangent d'une partie du monde à une autre, et la plus grande partie de ce mouvement provient du Japon. Il y avait des raisons pour voir envers le Japon pour voir ce qu'ils faisaient de manière différente.

Le Benchmarking implique d'identifier, de comparer et d'adapter les "meilleures pratiques" détectées dans des organisations situées partout dans le monde et dans tous les secteursd'activités pour aider son entreprise à améliorer ses performances.

Il ne s’agit pas de tricher : l’idée est de stimuler la créativité en adaptant à notre culture des pratiques plus évoluées, pour obtenir l'excellence et accéder à la première place.
sur le plan du Reengineering, l'entreprise est fondée sur un concept et des techniques neuves que les managers et dirigeants devront utiliserpour réinventer leurs sociétés afin qu'ils puissent affronter la concurrence : ils devront abandonner leurs organisations et procédures opérationnelles pour en créer d'entièrement nouvelles c’est une refonte de l’entreprise.

Première partie : Le benchmarking

I. Le benchmarking : Exploitation d’un concept

1. Historique du benchmarking

Le benchmarking commençaau Japon, Rank Xerox est considérée comme l'entreprise ayant fait du benchmarking une véritable méthode, clef du rétablissement de sa compétitivité face aux japonais.
Cette entreprise a eu la chance de le découvrir et de l’appliquer très tôt dans son combat contre la concurrence.
En 1979, Xerox a initié un processus de « benchmarking concurrentiel » dans son département production(Xerox Manufacturing Operations) dans le but d’étudier les coûts unitaires de fabrication. On compara toute sélection de produits, ainsi que les capacités et les caractéristiques de photocopieuses concurrentes. Les éléments de leurs mécanismes furent démontés ou arrachés pour être analysés. Cette première phase s’intitulait « comparaison des caractéristiques et de la qualité des produits ».
Le...
tracking img