Benjamin constant et le romantisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (860 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le romantisme apparaît en France au début du 19ème siècle. Benjamin Constant fut l’un des premiers à intégrer ce mouvement avec Adolphe écrit en 1816. Ce roman autobiographique s’inscrit dans lalignée des grandes œuvres du romantisme. En effet, Benjamin Constant raconte sa vie sous l’identité du protagoniste. Dans ce roman, Adolphe, un jeune homme timide, tombe amoureux d’Ellénore, une femmemariée. Cette liaison est donc presque impossible. Ces deux individus font pourtant tout pour réussir à vivre leur amour. Mais celui-ci rencontre quelques obstacles. Dans le passage que nous allonsétudier, Ellénore est sur le point de mourir et écrit une lettre à Adolphe pour rompre. Mais cette lettre est vouée à ne pas parvenir à son destinataire, Adolphe. Pourtant celui-ci la lit. Nous nousdemanderons donc comment Ellénore montre sa colère à Adolphe. Pour répondre à cette question, nous montrerons qu’Ellénore dresse un réquisitoire contre Adolphe puis nous étudierons l’expression de sasouffrance.

Tout d’abord, dans ce texte, Ellénore a l’air de parler et non d’écrire comme le montre la proposition incise « me disait-elle » et l’apostrophe « Adolphe » au début de la lettre. De plus, lesquestions rhétoriques se succèdent : « Pourquoi vous acharnez vous sur moi ? Quel est mon crime ? ». Cette impression de direct nous fait imaginer Adolphe et Ellénore à un procès (Adolphe comme étantl’accusé et Ellénore la victime).

Ellénore fait passer Adolphe pour un tortionnaire : « Pourquoi vous acharnez-vous sur moi ? », « […] déchirez vous l’être malheureux ? ». Mais elle le décritaussi comme ayant pitié d’elle : « Par quelle pitié bizarre n’osez-vous rompre un lien qui vous pèse, et déchirez-vous l’être malheureux près de qui cotre pitié vous retient ? ». Ce terme « pitié » quirevient deux fois dans cette phrase exprime la torture qu’Adolphe fait subir à Ellénore. En effet, cet apitoiement la blesse.
L’attitude incompréhensible d’Adolphe est dénoncée par Ellénore....
tracking img