Benjamin constant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1003 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
« Le juste, sévère à lui-même et persécuteur irréconciliable de ses propres passions, se trouve encore persécuté par les injustes passions des autres, et ne peut pas même obtenir que le monde le laisse en repos dans ce sentier solitaire et rude, où il grimpe plutôt qu’il ne marche. »

En son langage souverain où chaque terme a le poids de la vérité substantielle qu’il exprime, la magistralesentence de Bossuet fixe la condition du juste au sein du monde, – et l’honneur de Benjamin Constant, c’est que pareil texte se présente et même s’impose à l’esprit au seuil du thème qui nous sollicite. Certes le juste tel que l’entend Bossuet, c’est le juste selon Dieu, et seul Celui qui sait « le secret des coeurs » sait si, en cette acception, Benjamin Constant mérite le titre ; – certes souventConstant fut le jouet de « ses propres passions » : en proie à la dernière et à la plus violente d’entre elles, à la passion pour Juliette Récamier, n’inscrivait-il pas dans son Journal : « Hélas ! cela ne passe point et cette affreuse fièvre de passion qui ne m’est que trop connue m’a envahi et me domine entièrement. Le travail, la politique, la littérature, tout est fini. Le règne de Juliettecommence », et jusqu’à sa cinquantième année il avait dû apprendre, ainsi qu’il le dit ailleurs, à « dormir dans une barque battue des vagues ». Et pourtant, sur les trois plans rien qu’humains mais humainement essentiels de la psychologie, de l’introspection et de l’éthique, Benjamin Constant est un juste, et un juste si « sévère à lui-même » qu’irréprochable dans sa justice à l’égard d’autrui, àforce de sévérité envers soi il a tracé de lui-même dans Adolphe à la fois le plus ressemblant et le moins ressemblant des portraits, le plus ressemblant quant aux défauts, le moins ressemblant par le silence observé quant aux qualités, et comme toujours le monde l’a pris au mot et pendant un siècle n’a jugé Constant que sur Adolphe ; et de même, si, dans la zone des actes, Constant céda à sespassions, jamais il ne leur céda dans la zone du regard dirigé sur elles : dans cette zone-là au contraire, il est leur « persécuteur irréconciliable », et il l’est parce qu’à un degré unique parmi ceux qui se situent en deçà de toute sainteté, il possédait et pratiqua la vertu de sincérité. Il sied de citer ici la phrase décisive que prononçait il y a quarante-trois ans celui qui, aujourd’huioctogénaire, est le vétéran des lettres françaises contemporaines, la phrase de Paul Bourget : « Benjamin Constant a donné jusqu’au bout l’exemple d’une vertu si rare qu’elle tient lieu de beaucoup d’autres, parce qu’elle suppose une noblesse d’âme demeurée intacte, même dans les pires égarements. Il a été sincère, et de cette haute sincérité qu’il faut distinguer en l’appelant la grande, vis-à-vis nonseulement des autres, mais de lui-même. »

La sincérité : en ce début du XXe siècle il n’est guère de mot d’ordre qui davantage soit en faveur. Il est sur les lèvres de tous, et innombrables sont ceux qui l’arborent comme signe de ralliement, comme devise et même comme suffisante règle de vie. Au XVIIe siècle La Rochefoucauld disait : « L’honnête homme est celui qui ne se pique de rien » : de cethonnête homme-là, au sens où le concevait le XVIIe siècle, il semble bien que l’espèce ait disparu, puisque aujourd’hui il n’est homme qui ne se pique d’être sincère. Mais gardons-nous à notre tour de nous laisser prendre au mot, car il existe deux types de sincérité qui entre elles n’ont de commun que le nom : il y a une sincérité qui est la facilité même, qui se confond avec elle, et qui, loin deconstituer une vertu, est susceptible de devenir un vice : elle ne consiste qu’en l’abandon à un penchant, le glissement le long de la pente de la préférence personnelle : elle ne coûte absolument rien à qui l’exerce parce qu’elle lui est naturelle au même titre que la respiration et elle offre cette facilité supplémentaire qu’elle assure pour toute difficulté la solution la plus inespérée, à...
tracking img