Berger luckman

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2937 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Alfred Schütz [1899-1959] – Peter Berger [1929] – Thomas Luckmann [1927]

A. Alfred Schütz et la « sociologie phénoménologique »

1. Le monde de la nature, tel qu’il est exploré par le chercheur en sciences naturelles, ne « signifie » quoi que ce soit pour les molécules, les atomes et les électrons. Mais le champ d’observation du chercheur en sciences sociales – la réalité sociale – aune signification spécifique et une structure pertinente pour les êtres humains vivant, agissant et pensant à l’intérieur de lui. Par une série de constructions du sens commun, ils ont présélectionné et préinterprété ce monde qu’ils expérimentent comme la réalité de leur vie quotidienne. Ce sont leurs propres objets de pensée qui déterminent leur comportement en le motivant. Les objets de penséeconstruits par le chercheur en sciences sociales afin de saisir la réalité sociale, doivent être fondés sur des objets de pensée construits par le sens commun des hommes vivant quotidiennement dans le monde social. De la sorte, les constructions des sciences sociales sont, pour ainsi dire, des constructions du second degré, c’est-à-dire des constructions de constructions faites par les acteurs surla scène sociale, dont le chercheur doit observer le comportement et l’expliquer selon les règles procédurales de sa science. Dès lors, l’exploration des principes généraux selon lesquels l’homme organise ses expériences dans son quotidien, et tout particulièrement celles du monde social, est la première tâche de la méthodologie des sciences sociales. (Le chercheur et le quotidien, Paris,Méridiens-Klincksieck, 1987, p. 79)

2. (a) Nous pouvons dire que le motif d’un meurtrier était d’obtenir l’argent de sa victime. Dans ce cas « motif » signifie la situation, la finalité qu’on veut obtenir par l’action entreprise. Nous appellerons cette sorte de motif le « motif-en-vue-de ». Du point de vue de l’acteur, cette catégorie de motifs se réfère à son futur. La situation qu’engendreral’action future d’abord imaginée dans le projet est le motif-en-vue-de pour accomplir l’action. (b) On peut aussi dire que le meurtrier a été motivé à commettre son méfait parce qu’il a grandi dans tel ou tel environnement, a eu telles ou telles expériences dans son enfance, etc. Cette catégorie de motifs, que nous appellerons « motifs-parce-que authentiques » se réfère, du point de vue de l’acteur, àson expérience passée qui l’a déterminé à agir comme il l’a fait. Ce qui est motivé dans une action de la forme « parce-que », c’est le projet de l’action lui-même (par exemple pour satisfaire son besoin d’argent en tuant un homme). (pp. 28-29)

3. Il est caractéristique de l’attitude naturelle qu’elle prend tels quels le monde et ses objets jusqu’à ce que s’imposent des évidencescontraires. Aussi longtemps que fonctionne le cadre de référence établi, c’est-à-dire le système de nos expériences assurées et de celles des autres, aussi longtemps que les actions et opérations effectuées sous sa gouverne donne les résultats escomptés, nous faisons confiance à ces expériences. Nous ne nous intéressons pas à savoir si ce monde existe réellement ou s’il est simplement un système cohérentd’apparences consistantes. Nous n’avons aucune raison de jeter un doute sur nos expériences confirmées qui, croyons-nous, nous livrent les choses telles qu’elles sont réellement. Il faut une motivation spéciale pour nous obliger à réviser nos croyances antérieures, comme lorsqu’il y a irruption d’une expérience « étrange » que l’on ne peut subsumer sous la réserve de connaissance disponible ou quiest inconsistante avec elle. (p. 127)

4. Dans sa vie quotidienne, l’homme ne s’intéresse que partiellement – nous nous risquerons jusqu’à dire exceptionnellement – à la clarté de sa connaissance, i.e. jeter une lumière totale sur les relations entre les éléments de son monde ainsi que les principes généraux réglant ces relations. Il est satisfait qu’un service de téléphone en état de...
tracking img