Bergson

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (461 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Objet d’étude : Le roman et ses personnages : visions de l’homme et du monde

Texte : Albert Camus « La Peste », l’incipit (1947)

Introduction :

Première œuvre de l’immédiataprès-guerre (publiée en 1947), La Peste s’ouvre sur une citation placée en exergue : « Il est aussi raisonnable de représenter une espèce d’emprisonnement par une autre que de représenter n’importe quelle chosequi existe réellement par quelque chose qui existe pas. » Cette épigraphe empruntée au Journal de l’année de la peste de l’écrivain anglais Daniel De Foe indique au lecteur que le récit qu’il vadécouvrir est la transcription symbolique d’événements réels. Elle suggère également que la narration traitera le thème de l’oppression.
Les premières lignes de l’œuvre plantent le décor et situentl’action. Composé de trois paragraphes à l’ampleur croissante, le texte présente, en effet, dans les six premières lignes le cadre spatio-temporel du récit. Il décrit ensuite le site et le climat d’Oran(l. 7-22) et évoque ses habitants (l.23-43). Incipit du récit, de texte suscite la réflexion du lecteur sur le statut du narrateur et la fonction symbolique de la représentation d’Oran.

I – Lescaractéristiques de l’incipit

A) La question du temps : quand ?

B) La question du lieu : où ?

C) La question des personnages : qui ?

D) La question de l’action : quoi ?

II – Lestatut du narrateur

A) Un témoin

B) Un regard critique

III – La fonction symbolique de la représentation d’Oran

A) L’aspect banal et commun de la ville

B) Des habitantsreprésentatifs de la condition humaine

C) La prise de conscience du lecteur

Conclusion :

Exposant les éléments fondamentaux du récit, ce texte initial de La Peste sollicite notre réflexionsur le statut du narrateur et sur le sens symbolique de la présentation d’Oran. La nature de ces « curieux événements » sera progressivement dévoilée : récit de 10 mois de peste à Oran, l’œuvre...
tracking img