Bergson

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2493 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
FRANCE MÉTROPOLITAINE JUIN 1996 - SÉRIE F12

Bergson, Conférence de Madrid sur l'âme humaine - in "Mélanges" (1885-1892), P.U.F

«Qu'est-ce que l'artiste? C'est un homme qui voit mieux que les autres, car il regarde la réalité nue et sans voiles. Voir avec des yeux de peintre, c'est voir mieux que le commun des mortels. Lorsque nous regardons un objet, d'habitude, nous ne le voyonspas ; parce que ce que nous voyons, ce sont des conventions interposées entre l'objet et nous; ce que nous voyons, ce sont des signes conventionnels qui nous permettent de reconnaître l'objet et de le distinguer pratiquement d'un autre, pour la commodité de la vie. Mais celui qui mettra le feu à toutes ces conventions, celui qui méprisera l'usage pratique et les commodités de la vie et s'efforcerade voir directement la réalité même, sans rien interposer entre elle et lui, celui-là sera un artiste.»

Questions

1 . Quelle définition Bergson donne-t-il de l'artiste? Comment l'établit-il?
2. a. Qu'est-ce qui fait obstacle, chez le «commun des mortels» à la vision de «la réalité même»?
b. Pourquoi avons-nous besoin de «reconnaître l'objet»? Comment faut-U comprendre ici le mot de«pratique»? c. Pourquoi les signes «qui nous permettent de reconnaître l'objet et de le distinguer pratiquement d'un autre» sont-ils dits «conventionnels»?
3. L'art est-il étranger à la réalité quotidienne?

BIEN LIRE LE TEXTE

I> Le texte, comme souvent chez Bergson, est écrit dans une langue très simple et d'un abord très naturel. Il faut être de ce fait très attentif car la simplicitéapparente de l'expression expose le commentaire au risque de la banalité. Pour éviter la paraphrase et l'enfoncement de portes ouvertes, il faut identifier derrière le mot banal de «voile» la référence à la problématique classique du dévoilement ; dans l'expression «signes conventionnels», il faut reconnaître l'appareil du langage ; dans l'adjectif courant «pratique», l'usage philosophique qui l'entendcomme «orienté vers l'action». C'est cette capacité à rétablir une lecture proprement philosophique que la question 2 cherche à contrôler. La première question revient, ni plus ni moins, à la caractérisation, toujours attendue en commentaire, de la thèse et du plan du texte (sa démarche). Quant à la question 3, elle suggère une piste permettant la discussion du texte, en vous invitant àaborder, au-delà de la question de l'artiste, celle de l'art. I> Thème: définition de l'artiste.
I> Thèse: l'artiste se définit avant tout par son regard, capable de transpercer le tissu de conventions pratiques qui voile les choses.
I> Plan du texte:
- lignes 1 à 3: définition de l'artiste par la qualité de son regard;
- lignes 3 à 8: le regard de l'homme du commun;
- lignes 8 à 11 : le regard del'artiste.

RECHERCHER L'INTÉRÊT PHILOSOPHIQUE

> La thèse énoncée par Bergson prend à contre-pied un certain nombre d'idées reçues dans la tradition philosophique. En effet, elle définit l'artiste comme un observateur et non comme un créateur, elle tourne le dos à l'explication de la beauté en termes d'utilité, elle ne définit pas l'activité artistique comme résultat d'un apport technique,mais comme dépouillement. On peut examiner les conséquences d'une telle définition, l'accès à l'art est-il en fin de compte interdit à l'homme du commun, engagé dans la réalité sociale?

ID Corrigé

Question 1

L'artiste est-il un homme comme les autres? D'accord en cela avec la tradition philosophique dominante, Bergson répond à cette question par la négative. Mais la thèse qu'il avancepour différencier l'artiste de l'homme du commun a de quoi surprendre: loin de définir l'artiste comme un créateur, faisant apparaître dans le monde des oeuvres d'art bien différentes des objets naturels, ou comme un technicien, capable d'organiser la matière en vue d'une fin, et selon les «règles de l'art», Bergson choisit de le caractériser par son regard. Il semble d'abord suggérer que le...
tracking img