Bergson

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2025 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Je reviens à ce que je disais d'abord, à l'impossibilité d'appeler scientifique une thèse qui n'est ni
démontrée, ni même suggérée par l'expérience. Que nous dit en effet l'expérience ? Elle nous
montre que la vie de l'âme ou si vous aimez mieux la vie de la conscience, est liée à la vie du corps,
qu'il y a solidarité entre elles, et rien de plus. Mais ce point n'a jamais été contesté parpersonne, et
il y a loin de là à soutenir que le cérébral est l'équivalent du mental, qu'on pourrait lire dans un
cerveau tout ce qui se passe dans la conscience correspondante. Un vêtement est solidaire du clou
auquel il est accroché, il tombe si on l'arrache du clou, il oscille si le clou remue, il se troue, il se
déchire si la tête du clou est trop pointue, il ne s'ensuit pas que chaque détaildu clou corresponde à
un détail du vêtement, ni que le clou soit l'équivalent du vêtement, encore moins s'ensuit il que le
clou et le vêtement soient la même chose. Ainsi la conscience est incontestablement accrochée à un
cerveau, mais il ne résulte nullement de là que le cerveau dessine tout le détail de la conscience, ni
que la conscience soit une fonction du cerveau. Tout ce quel'observation, l'expérience, et par
conséquent la science nous permet d'affirmer c'est l'existence d'une certaine relation entre le
cerveau et la conscience.
Bergson
INTRODUCTION
Situation intitiale : Imaginons avec Ridley Scott dans Bladerunner un Los
Angeles futur, où les humains doivent chasser leurs plus belles créatures, des cyborgs, c'estàdire
des pseudoshumains
de synthèse, nommés à bonescient “Replicants”. Ces êtres, à cause d'un
dysfonctionnement computationnel, ne se laissent plus dominer par leurs créateurs. Ne remplissant
pas leurs tâches et devenant par réponse aggressifs, il faut les éliminer.
Cette fiction trouble par l'incertitude de la nature de ces êtres : machines/robots, préhumains,
humanoïdes, humains ? Les Replicants ne le savent pas euxmêmes
car ils peuventignorer être des
cyborgs, s'imaginant être humains... On a tendance habituellement à définir un robot par sa nature
mécanique, par l'organisation fabriquée et contrôlée par les ingénieurs de son fonctionnement. Il
peut avoir un cerveau mais auratil
alors une conscience ? Rien de moins évident. Le sens commun
distingue fréquemment ce qui est de l'ordre du mental et ce qui est de l'ordre du corps.Difficulté : Mais cela estil
cohérent avec ce que nous dit constamment la science sur le réel ? Elle
montre de manière sérieuse et efficace que la nature physique est intégralement matérielle. Tous les
phènomènes de l'univers sont explicables par des rapports mécaniques et matériels. Pour quelle
raison objective (et non mythologique ou poétique) le phénopmène mental dérrogeraitil
à cetterègle ? Pourquoi ne peuton
faire une physique de l'esprit ? C'est ce que prétendent faire les
neurosciences.
Problématique : Ainsi peuton
se demander si on peut assimiler le mental avec le cerveau, en faire
un effet focntionnel comme la digestion serait l'effet de l'activité de l'estomac, ou bien si au
contraire, il faut séparer radicalement ces dimensions en en faisant des ordres de réalitéscomplétement disitncts comme le prétend le spiritualisme ?
Thése du texte : Bergson nous présente ici une analyse de la question sous le point de vue de la
science qui tend à montrer selon toute rigueur qu'on ne peut pas aller au delà d'une certaine
“solidarité” entre conscience et cerveau.
Comment rendre compte d'une distinction aussi délicate tout em préservant l'esprit scientifique ?EXPLICATION :
La question se pose en termes scientifiques et concerne les théories neurologiques. Pour
évaluer la valeur scientifique, il faut en général la soumettre à des critères reconnus que sont la
rationalité et l'épreuve empirique. Ces deux conditions sont nécessaires à différents titres : une
théorie doit être logique, cohérente et reposer sur des démonstrations rigoureuses ; elle doit...
tracking img