Bernard manin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4365 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de lecture
Principes du gouvernement représentatif
Bernard Manin

Introduction

La notion de démocratie n’est pas stable, car elle a pris différentes formes depuis l’antiquité. Nous pouvons relever une première distinction entre démocratie directe et démocratie représentative. En effet, on peut constater une évolution entre des régimes démocratiques comme celui d’Athènes et lesformes et organisations modernes de gouvernement. La démocratie directe est souvent synonyme de conduite de la politique de la nation par le peuple assemblé et uni, tandis que dans le cadre d’un gouvernement représentatif le pouvoir politique est délégué par la peuple à un nombre restreint de citoyens. Or Bernard MANIN va dans ce livre affiner cette première distinction, en montrant que la distinctionfondamentale entre ces deux approches de la démocratie est surtout liée au mode de désignation des dirigeants. L’élection considérée durant l’antiquité comme profondément oligarchique va devenir l’instrument démocratique par excellence.

Une fois cette première distinction faite entre ces deux formes de démocratie, Bernard MANIN va tenter de faire apparaître les raisons de l’évolution de l’unevers l’autre. Or il va pour cela montrer l’importance des révolutions ayant touchées l’Angleterre, les Etats Unis, et la France, ainsi que l’évolution des pensées politiques au cours du 18ème et du 19ème siècle.

Cependant, le véritable objet de ce livre est d’observer les différentes évolutions qu’à pu prendre le régime représentatif, et plus précisément quelles sont les constantes que l’on peutretrouver dans chacun de ces régimes. Or l’auteur va qualifier ces constantes de "principes du gouvernement représentatif", d’où le titre de l’ouvrage. Les principes qu’il va distinguer sont au nombre de quatre :
- les gouvernants sont désignés par des élections à intervalle régulier
- ceux-ci conservent dans leurs décisions politique une certaine indépendance vis à vis de leurs électeurs
-les gouvernés peuvent exprimer leurs opinions et volontés politiques sans que celles-ci ne soient soumises au contrôle des gouvernants.
- les décisions publiques sont soumises à l’épreuve de la discussion
Nous reviendrons évidemment part la suite plus en détail sur ces différents principes.

Abordons à présent le contexte dans lequel ce livre a été écrit. Une première version des Principes dugouvernement représentatif, de B. MANIN a été publiée en Italie en 1993, coïncidant avec la crise politique et économique italienne, apparue à partir des années quatre-vingt-dix. Rejetés et méprisés par l’opinion publique, les partis ont vu fondre à la fois leurs électeurs, leurs militants et leurs finances. Tous ont essayé de réagir en proposant des réformes susceptibles de modifier leur image etd’apporter des réponses aux demandes de la société italienne, des réformes qui devraient déboucher sur une refonte radicale des principales formations appelées à changer de structure, de méthodes.
Néanmoins, certains éléments du livre, en particulier la partie sur la métamorphose du gouvernement représentatif, furent publiés en France en 1991, consécutifs à un phénomène nouveau. Effectivement, 1986fut le début d’une première cohabitation de deux ans, la majorité parlementaire ne concordait plus avec la majorité présidentielle. Cependant aux élections présidentielles de 1988, Mitterrand fut réélu. On peut penser que l’épreuve d’une première cohabitation et l’indécision électorale, qui s’est traduit par l’alternance au pouvoir de la gauche et de la droite, ont été à l’origine de la questionsur la crise de la représentation.

J’aborderai tout d’abord l’évolution ayant eu lieu, depuis l’antiquité et ses régimes de démocratie directe, vers l’apparition de régimes représentatifs, ainsi que la manière dont l’élection s’est peu à peu imposée comme le mode de désignation démocratique, avant de montrer l’évolution qu’ont connu les différents régimes représentatifs depuis le 18ème...
tracking img