Bernardin de saint pierre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (427 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Biographie de Bernardin de Saint Pierre

Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre est né le 19 janvier 1737 au Havre. Jeune il se montre déjà rêveur et aventurier et exprime donc son désire devoyager. C’est alors qu’un de ses oncle navigateur le prend à son bord. Peu de temps après, accablé de fatigue, il se voit dégouté de la vie maritimes et rentre au Havre où il est inscrit au collège desJésuites de Caen. Puis, il rentre à l’école nationale des ponts et chaussées qui le fera entrer dans le corps des jeunes ingénieurs que le ministre de la guerre établira à Versailles. Il est alors envoyéà Düsseldorf, mais, sa susceptibilité et son insubordination le font destituer, il part donc à Paris en 1760 avec l’intention d’enseigner les mathématiques. Ne trouvant pas d’élèves il déciderepartir en voyage, il va en Hollande, à Saint-Pétersbourg, aux Indes, en Russie ainsi qu’en Pologne et en Allemagne. Puis, est de retour en France en novembre 1766.

Criblé de dettes, il décide de seretirer à Ville-d'Avray, où il met en ordre ses observations et ses souvenirs de voyage et rédige des Mémoires sur la Hollande, la Russie, la Pologne, la Saxe, la Prusse. De retour à Paris en 1771, ilfréquentera les salons philosophiques, notamment ceux de Mlle de Lespinasse et de Mme Necker. Il publiera en 1773 son Voyage à l’Île de France, à l’Île Bourbon, au cap de Bonne-Espérance, par un officierdu roi puis, en 1784 avec l’aide de Jean-Jacques Rousseau Les Etudes de la Nature.
En 1792, à l’âge de cinquante-cinq ans, il épouse Félicité Didot, qui n’en a que vingt-deux, mais avec qui il auradeux enfants : Paul, mort jeune et Virginie qui se mariera au général Gazan. La même année, il se fera nommer intendant du Jardin des Plantes de Paris, poste supprimée en 1793. Il sera nommé membre del’Institut de France en 1795, dans la classe de langue et de littérature, où il soutiendra à partir de 1797, le culte révolutionnaire de la théophilanthropie visant à renforcer la République en...
tracking img