Besoins en eau des cultures en corse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1469 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les besoins en eau d’irrigation des cultures en Corse
Les besoins en eau d’irrigation des cultures en corse sont déterminés par les besoins propres à chaque espèce et par les apports naturels d’eau dont elle peut bénéficier (pluviométrie, réserve du sol). Pour calculer il convient donc de considérer les deux aspects que sont: - La consommation quotidienne d’eau par la plante. - Le rôle deréservoir joué par le sol pour stocker l’eau et la mettre à disposition de la plante A - Consommation d’eau par la plante
I La notion d’évapotranspiration La consommation d’eau d’un végétal est estimée à partir de données climatiques (températures, ensoleillement, hygrométrie, vent…) par l’évapotranspiration potentielle ou ETP. Les valeurs moyenne de l’ETP en mm d’eau par mois. ETP moyen
année normaleETP Max
année sèche

Avril Mai Juin Juillet Août Septembre

84 118 145 168 146 93

96 136 167 193 168 107

Les résultats ci-dessus sont donnés grâce au relevé des ETP journalier (méthode PENMAN ETP advection+ETP rayonnement) relevé sur une durée de 30 ans sur 3 sites de la plaine orientale (Poretta, San Ghjulianu, Ghisonaccia). Les valeurs d’évapotranspiration correspondant à une annéeclimatique dite normale sont des moyennes calculées à partir des valeurs obtenues au cours des trente dernières. Les ETP maximales correspondent aux valeurs d’ETP moyens majorées par un coefficient de 1.15 défini en concertation par le groupe de travail Chambre d’Agriculture, ODARC,INRACIRAD.

II La notion de coefficients culturaux

Pour que l’ETP soit spécifique d’une espèce donnée, on lamultiplie par un coefficient cultural Kc. Ce Kc représentant le rythme de consommation en eau d’une culture. Il varie selon l’espèce, l’age des arbres, le stade physiologique et le système d’irrigation.

Les valeurs des coefficients culturaux par culture retenus sont: Avril 0.6 0.6 0.4 0.30 0.6 0.4 0.5 0.5 0.4 0.6 / 0.3 1 0.9 / mai 0.5 0.6 0.4 0.35 0.6 0.5 0.7 0.5 0.4 0.6 0.5 0.6 1 0.9 0.4 Juin0.8 0.95 0.45 0.45 0.9 0.5 0.7 0.5 0.4 0.8 0.9 0.9 1 0.9 0.7 Juillet 1 1.1 0.55 0.5 0.9 0.6 0.6 0.5 0.4 0.5 0.9 1.1 0.5 0.5 0.9 Août 0.8 0.95 0.6 0.55 0.8 0.6 0.6 0.5 0.4 0.5 0.6 0.9 0.5 0.5 1 Septembre 0.6 0.7 0.6 0.5 0.6 0.5 0.5 0.5 0.4 0.2 / 0.6 1 0.5 /

Kiwi micro-jet Kiwi aspersion agrume microjet agrume GG Pêcher amandier prunier Olivier Aspersion Olivier G à G melon tomate Maïs luzernePrairie irriguée Sorgho

Pour faciliter l’approche quantifiée des besoins nous avons ramené les valeurs de ces coefficients qui suivent normalement le stade physiologique du végétal sur des périodes de un mois.

III – L’approche des besoins en eau Les besoins de la plante en eau sont approchés en mm, ils se calculent en multipliant l’ ETP par le Kc. Il s’agit du bilan hydrique.

1mm=1litre /m²= 10 m3/ha

B. Le Rôle du sol
Les pertes d’eau d’un végétal par l’évapotranspiration doivent être compensées par l’absorption racinaire à partir : des réserves en eau disponible dans le sol. des pluies utiles. des flux positifs comme les remontées capillaires. des flux négatifs comme le drainage ou le ruissellement. de l’apport d’eau par l’irrigation.

-I. Le sol réservoir : la déterminationd’une réserve utile : On détermine par type de sol une réserve utile ou RU, elle correspond à la quantité d’eau utilisable par la plante sur la profondeur de l’enracinement sur un sol donné. TEXTURE GRANULOMETRIE % Argile % % Sables Limons 3 12 85 5 59 36 14 76 10 15 52 33 16 32 52 24 67 9 25 41 34 27 12 61 34 58 8 50 26 24 Réserve Utile
en mm/cm de sol en profondeur

Sableuse 0.6 soit 60 mm/mde sol Limono sableuses 0.8 soit 80 mm/m de sol Limoneuse 0.9 Limono-sablo-argileux 1.0 Sablo argilo limoneuse 0.9 Limono argileuse 0.9 Limono argilo sableuse 1.1 Argilo sableuse 1.0 Argilo Limoneuse 1.2 Argileuse 0.9 Exemples: En sol sableux la réserve utile (RU) est en moyenne de 60 mm pour 1 m de sol exploité par les racines. En sol argilo limoneux la RU est en moyenne de 120 mm pour 1 m de...
tracking img