Bggtryuuuuuuuuuuuu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4457 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
En France, on estime que plus de deux millions de femmes sont victimes de violences conjugales, soit une sur dix. Chaque année, quatre cents d'entre-elles meurent à la suite des mauvais traitements infligés par leur mari ou compagnon. La violence au sein du couple est un processus évolutif au cours duquel un partenaire exerce, dans le cadre d’une relation privilégiée, une domination qui s’exprimepar des agressions physiques, psychiques ou sexuelles. Néanmoins, la France a connu de nombreuses évolutions législatives concernant les violences conjugales. De plus, la femme n’occupe plus la même place qu’avant dans notre société depuis l’égalisation. Ce qui nous amène à nous demander si le processus d’égalité entre les hommes et les femmes a eut une incidence quelle qu’elle soit sur lesviolences conjugales ?

I. L’égalité entre l’homme et la femme dans le couple

A- Le poids de l’histoire

1) Retour historique sur la condition de la femme

Pendant très longtemps les violences faites aux femmes sont restées invisibles et impunies, parce que les autorités religieuses et les lois accordaient tous les pouvoirs au « chef de famille », y compris celui de battre safemme et ses enfants. Au Moyen-âge, le « droit de correction » faisait partie des coutumes. Au XVe siècle, en Occident, l’Eglise précisait quand et comment un homme pouvait battre sa femme. Au XIXe siècle, le code Napoléon a renforcé l’autorité maritale. Il expliquait que : « La femme est donnée à l’homme pour qu’elle lui fasse des enfants, elle est donc sa propriété comme l’arbre fruitier estcelle du jardinier ». La femme devait obéissance à son mari. La brutalité et les violences qui se dérouleraient « en privé » n’étaient pas sanctionnées par les pouvoirs publics. Quant à la femme, elle l’accepte dans un premier temps, souvent au nom de l’amour ou de la préservation de la famille. Elle occupait une place unique : gardienne du foyer et des enfants. La femme n’a été reconnue comme unepersonne à part entière que très tardivement que se soit en France ou au niveau international : si dés 1945 l’ONU affirme l’égalité entre les hommes et les femmes, en France la femme est restée longtemps sous l’autorité de l’homme…

2) Mouvement féministe

Les violences conjugales ont été misent en lumière sous l'impulsion des mouvements féministes dès les années 1970 puis des combatspour la reconnaissance des droits humains à partir des années 1980. Ce n’est que grâce à l’obstination de ces-dernières que cette réalité a enfin été reconnue comme un véritable problème. En France, le Mouvement de libération des femmes (MLF), qui a était créé dans les années 1970, est composé de différents groupes de femmes militant pour une redéfinition des rapports entre les sexes au sein de lasociété. Le travail des féministes a permis l’ouverture de foyers ou de refuges. Le centre Flora Tristan a été créé en 1976 sous la présidence de Simone de Beauvoir, dans la logique de l’émancipation des femmes. Si à l’origine du mouvement il s’agissait de « sortir » la femme battue de sa situation de victime en lui venant en aide, il importe aussi de ne pas en faire une personne assistée. Lescentres d’accueil ou foyers de femmes battues ont été conçus comme des lieux de transition devant permettre à la femme de s’affirmer.

3) Les tabous deviennent publics

L’amélioration de la condition sociale des femmes a permit de mettre en évidence le caractère inacceptable des violences conjugales car la violence masculine au sein de la famille n’a rien de nouveau, mais ce qui l’est c’estqu’elle soit reconnue, dénoncée comme telle et punie par la loi. Que ce thème soit sur le devant de la scène depuis les années 70 s’inscrit dans la dynamique moderne qui rend publiques les affaires « privées ». De plus, le développement de politiques publiques facilitant la dénonciation de la violence domestique (multiplication des lieux d'information, d'écoute, humanisation de l'accueil...
tracking img