Bibliographie sur l'internationalisation de l'art

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1209 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Béatrice Joyeux-Prunel Ecole normale supérieure http://www.dhta.ens.fr/spip.php?rubrique4

Internationalisation artistique, 19e-20e siècles. Eléments bibliographiques

Approches générales (chronologiquement)
Hortense Lyon, De l'internationalisation de l'art à sa mondialisation, Centre national de documentation pédagogique, 2009, 32 p. Mainardi, Patricia, Art and politics of the Second Empire: the universal expositions of 1855 and 1867, New Haven, Yale university press, 1987. Internationalisme heureux : Cat. exp. 1893, l'Europe des peintres, Paris, Musée d'Orsay, 22 février-23 mai 1993. Internationalisation, nationalismes, stratégies des artistes : Béatrice Joyeux-Prunel, « Nul n’est prophète en son pays » ? L’internationalisation de la peinture des avant-gardes parisiennes(1855-1914), Paris, Musée d’Orsay-Nicolas Chaudun, 2009. Suzanne Pagé (dir.), Les Années 30 en Europe : le temps menaçant 1929 – 1939, Flammarion, Paris, 1997, (notamment l'article d'Eric Michaud : « Nationalisme et internationalisme ») GUILBAUT, Serge, Comment New York vola l’idée d’art moderne, Nîmes, Éditions Jacqueline Chambon, 1988, 342 p. QUEMIN, Alain, L’art contemporain international : entre lesinstitutions et le marché, Nîmes, Jacqueline Chambon, 2002, 269 p. http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00439015/fr/ Alain Quemin, "L’illusion de l’abolition des frontières dans le monde de l’art contemporain international. La place des pays "périphériques" à l’ère de la globalisation et du

métissage", Sociologie et Sociétés (Canada), volume XXXIV, n° automne 2002, pp.15-40 : 2,http://www.erudit.org/revue/socsoc/2002/v34/n2/008129ar.html
Résumé : Traditionnellement bercé par l'illusion selon laquelle l'artiste est libre de la société dans laquelle il vit, le monde de l'art subit depuis une quinzaine d'années l'influence d'une seconde idéologie, celle de l'égalité des cultures sur la scène artistique, de l'abolition des frontières avec la globalisation et le métissage. Pourtant, enconsidérant différents indicateurs objectifs dont les uns se rapportent au pôle

marchand (ventes aux enchères et foires d'art contemporain) et les autres au pôle institutionnel (musées, centres d'art contemporain et biennales), il est en réalité possible de faire apparaître une hiérarchie extrêmement forte et presque identique quels que soient les indicateurs considérés. Les États-Unisarrivent largement en tête, l'Allemagne occupe une très confortable deuxième position, quatre autres pays occidentaux se détachent plus modestement — Grande-Bretagne, Italie, France et Suisse —, tandis que le reste du globe, et toute la sphère non occidentale en particulier, reste largement exclu du monde l'art contemporain international.

Capitales artistiques et rivalités nationales
BONFAIT, Olivier(éd.), Maestà di Roma. D'Ingres à Degas. Les artistes français à Rome. Catalogue de l'exposition, Rome, Villa Médicis-Académie de France à Rome, 2003, 614 p. Capitales artistiques et géopolitique de l’art : Béatrice Joyeux-Prunel, « “L’art mobilier”. La circulation de la peinture avant-gardiste et son rôle dans la géopolitique culturelle de l’Europe », dans Christophe Charle (dir.), Le temps descapitales culturelles, Seyssel, Champs Vallon, 2009, pp. 171207. Sarah W ILSON (éd.), Paris, Royal Academy of Arts, London, 445 p. "Published on the occasion of the exhibition Paris: Capital of the Arts 1900-1968, Royal Academy of Arts, London, 26 January - 19 April 2002, Guggenheim Museum, Bilbao, 21 May -3 September 2002". Vienne 1890-1920, sous la direction de Robert Waissenberger, Fribourg,1984, 280 p. LE CAM, Sophie, « La rivalité Paris/New York à travers les expositions récentes d’œuvres françaises et américaines. Quelques remarques », in Transatlantica – Revue d’études américains – American Studies Journal, 3, 2003, http://etudes.americaines.free.fr/TRANSATLANTICA/3/lecam.html.

Etudes de cas Marie-Claude CHAUDONNERET (dir.), Les artistes étrangers à Paris de la fin du Moyen...
tracking img