Bienvenue la justice

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1538 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
Conseils de lecture préparatoire à l’étude des œuvres et du thème La Justice.
C. Malbranque

1- Les Raisins de la colère, J. Steinbeck.
 Résumez chapitre par chapitre, allez à l’essentiel et en fin de lecture, faites une fiche/tableau récapitulative. Vous noterez la construction particulière qui fait alterner le récit (l’épopée particulière des Joad) et une généralisation, un universel de lacondition d’hommes devenus main d’œuvre, face à la toute-puissance des propriétaires et des banques. C’est ici qu’il vous faudra être attentifs à l’élargissement du JE au NOUS, de l’individu à la condition humaine.  Faites un relevé de tous les passages en relation avec : justice/ injustice/inégalité/ rapports de forces/ violence possible/révolte… Notamment, ce n’est qu’un exemple, la positionconstamment « accroupie » des migrants.  Voyez bien ce que furent les années trente aux US. Contexte de la crise d’après 1929. (Les « Rouges » et les tentatives d’organisation de ‘résistance’, il faut alors bien voir quelle est l’essor du communisme dans ces années troublées).  La route 66 : voyez une carte, et cette traversée.  Parmi les repérages de lecture, accordez une attention particulièreà : ‘Man’, la mère, et Rosasharn, la maternité : combien est ici élargie la vision de l’humanité. De même, soyez sensibles à la place et au sort de l’animal, notamment dans les débuts, la tortue (valeurs symboliques). D’une manière générale : à la place de la nature.

 A mon sens, il serait bon d’avoir lu une pièce de Bertolt Brecht, par ex Sainte Jeanne des abattoirs, pour mesurer lapréoccupation de certains artistes écrivains et leur engagement, ainsi que la dimension épique commune à ces deux auteurs, Steinbeck et Brecht. Vous avez peut-être pu y être sensibles lors du spectacle l’Opéra de quat’ sous.

2- Eschyle, Les Choéphores, Les Euménides. [Trilogie L’Orestie]
 Il est impératif de connaître la 1e tragédie de cette trilogie, Agamemnon. En effet, vous lisez ici les deuxtragédies qui la suivent. (les PCSI B ont eu une présentation, mais il faut lire le texte.)  Vous verrez que vous ne pourrez pas résumer acte par acte, la construction des tragédies grecques observant un autre ordre : Prologue / 1er Episode / Kommos / 1er Stasimon… (ces éléments de composition vous sont indiqués à droite du texte). Vous verrez alors qu’alternent (ici aussi il y a alternance…) lesdialogues et les chants du chœur. Selon cet ordre-là, faites votre « résumé ».

 Même travail de repérage des passages qui, directement, s’attachent à : vengeance / injuste/ injustice/ ordre / désordre / lois / justice…des Dieux, des hommes.  Eclaircissez tous les points relatifs à la mythologie, à la guerre de Troie, aux personnages … Voyez bien la légende des Atrides. Pour cela, un siteremarquable, celui d’Ariane Mnouchkine, et du Théâtre du soleil, où des images précieuses et des textes ont été mis à la disposition des élèves de Théâtre, et à la vôtre maintenant : http://www.theatre-du-soleil.fr/thsol/nos-spectacles-et-nos-films/nos-spectacles/lesatrides-1990-92/  Ne vous laissez pas dérouter par la traduction, ni par le texte d’Eschyle, pas toujours facile en ce qui concerne LesChoéphores surtout. Forte puissance poétique…  Enfin : soyez avertis du rôle politique du théâtre, jamais divertissement simple pour les Grecs.

3- Blaise Pascal, Pensées (sur la justice). Trois discours sur la condition des Grands. L’édition que nous vous avons recommandée n’est hélas pas la plus parfaite, elle omet 4 pensées, et n’indique pas les pensées précisément au programme, de plus selon uneautre classification. (Dures lois du marché…et difficulté d’établir une sélection pour un programme précis.) Les Pensées sont des fragments d’une vaste réflexion que Pascal entend mener, et forment en fait une apologie de la religion chrétienne. Inachevée, cette œuvre est restée à l’état d’ébauche avancée, et, en ce qui concerne l’édition, dans un « ordre » encore aléatoire, Pascal n’ayant...
tracking img