Bilan de la seconde guerre mondiale.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3321 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 septembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Documents utilisés pour ce cours
- 2 tableaux statistiques

- un texte d’Albert Camus (Editorial du journal Combat du 8 août 1945)

- Pyramide des âges de l’Allemagne ou de l’URSS

- la carte de l’Europe au lendemain de la Seconde Guerre mondiale

- Préambule de la Charte des Nations Unies

- l’organigramme des nations Unies

1945 se présente comme une rupture fondamentaledans l'Histoire du XXème siècle et constitue le départ d'une ère nouvelle. C’est l’heure des bilans, des règlements de comptes. La carte de l’Europe est profondément modifiée.

La poussée soviétique en Europe et la suprématie militaire et économique des Etats-Unis changent la face du monde. La vieille Europe très affaiblie, ruinée, instable n'est plus au centre des décisions internationales. C'estla fin de l'hégémonie européenne.

Après la découverte des charniers et la révélation du génocide, les nouveaux dirigeants se tournent vers l'avenir afin d'éviter une nouvelle faillite de la paix, empêcher le retour d'une crise économique mondiale, faire triompher la démocratie et assurer une plus grande justice sociale.

Dans l'immédiat après-guerre, un "nouvel" organisme international,l'ONU, jette les bases d'un nouveau monde qui se divise dès sa formation. Les Etats-Unis dominent dans tous les domaines et seul un pays, l'URSS, est éventuellement capable de s'opposer à leur influence.

I. 1945, UN TRAUMATISME SANS PRECEDENT

A/ Une hécatombe démographique

1) Les pertes globales

Plus de 50 millions de morts, soit de 6 à 7 fois plus que pour le premier conflitmondial. Aux victimes militaires des combats s'ajoutent les pertes civiles dans les bombardements, et bien sûr les victimes des génocides.

Mais les pays sont très inégalement touchés :

PAYS
Nombre de morts
% de la population totale

URSS 21 300 000
12%

CHINE 13 500 000
2.2%

ALLEMAGNE 7 060 000
7%

POLOGNE 5 420 000
14%

JAPON 2 060 000
3%YOUGOSLAVIE 1 700 000
10%

FRANCE 610 000
1.5%

ITALIE 420 000
1%

ROYAUME-UNI 400 000
1%

ETATS-UNIS 300 000
0.2%


Sources : Général Beaufre, La Deuxième guerre mondiale, Tallandier, 1967-1969

A ces chiffres doivent s'ajouter 35 millions de blessés et plus de 3 millions de disparus.



2) Les pertes civiles

Lieux et dates des bombardements
Nbred’avions bombardiers
Tonnage de bombes déversées
Nombre de morts

DRESDE (8 février 1945) 800
3000
135 000

TOKYO (10 mars 1945) 279
1700
83 000

HIROSHIMA (6 août 1945) 1
1 bombe
70 000

NAGASAKI (9 août 1945) 1
1 bombe
36 000


Source : Dictionnaire de la Seconde Guerre mondiale, 1979.

Contrairement à la première guerre mondiale, les populationsciviles furent très touchées (la moitié des victimes). En URSS, 10 millions de civils ont péri. En Pologne, 97% des disparus furent des civils, victimes des bombardements, des camps de concentration et des mauvaises conditions de vie (sous-alimentation d'où surmortalité).

3) D'importants conséquences démographiques

Dans certains pays, à l'important déficit des naissances de la guerres'ajoutent un déséquilibre durable des sexes (aujourd'hui encore la Russie ne compte que 9 hommes pour 10 femmes) et un déséquilibre des âges au détriment des classes les plus actives.

Autant de problèmes qui se reflètent dans les pyramides des âges de pays comme l'Allemagne mais surtout de l'URSS.

B/ Les pertes matérielles

1) Les destructions

Elles sont considérables et touchent desrégions entières :

- 70% des immeubles de la Ruhr ont été détruits.

- 38% de la capacité de production de la Pologne et de la Yougoslavie ont disparu.

- En URSS, 6 millions de maisons, 70 000 villages, 1 700 villes, 1/3 du cheptel bovin ont été

détruits.

- En France, 80% des installations portuaires ont disparu et le réseau ferroviaire a subi de très

importants dommages....
tracking img