Bilan de la seconde guerre mondiale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2201 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Un bilan humain très lourd. On compte environs 50 millions de morts, cependant, selon les archives, elles pourraient avoisinées les 72 millions, les historiens poursuivent leurs recherches. Ce bilan humain est 5 fois plus important que celui de la Première Guerre mondiale, un chiffre jamais atteint dans l’histoire du monde. Les causes de cet effroyable bilan sont multiples :
* L’extensiongéographique importante : la Seconde Guerre mondiale a touché le monde entier.
* Sa dimension génocidaire, avec le massacre des juifs.
* La capacité de destruction des armements, notamment la bomba nucléaire.
L’Europe est le continent qui a connu le plus de pertes humaines. La Russie est le premier pays touché, même si proportionnellement c’est la Pologne qui a connu le plus de morts, 14% desa population totale. Par ailleurs, les pays les moins touchés sont bien sûr les Etats-Unis et l’Europe de l’Ouest.

La Seconde Guerre mondiale a aussi été une guerre totale. En effet, elle a touché énormément de civils. Ainsi dans certains pays plus de 50% des civils ont été touchés. Là aussi les raisons sont multiples :
* Les bombardements : à Dresde, une ville allemande on compte 150 000morts.
* Les pénuries liées à la désorganisation économique, celles-ci ont entrainées des épidémies qui se propagent très vite, notamment la tuberculose
* L’extermination de masse, aussi appelée la Shoah ou l’holocauste, qui désigne le génocide des juifs : on compte 6 millions de morts.
* Les représailles, les opposants au régime nazi mais aussi japonais et les handicapés. Parexemples les 50 otages, des résistants exécutés à la carrière des fusillés à Châteaubriant. Au total, on compte 15 millions de morts, causées par les représailles. Ainsi, en Europe, seulement, on en compte 10 millions dont 6 millions de morts causées pas le génocide des juifs.
* Les bombes nucléaires sur le Japon.
* Le nombre important de déplacement de populations faits sans aucun ménagement.Par ailleurs, ce bilan humain s’accompagne et est alourdi par les destructions économiques.

Ces dégâts ont en effet été considérables, car ils sont liés aux nombreux bombardements qui ont touchés notamment les axes de communication. Par exemple en Pologne 74% de l’équipement ferroviaire a été détruit tandis qu’en Allemagne 70% des usines ont été détruites.
De même, les économies européennes etasiatiques ont été littéralement ruinées. Particulièrement la Pologne a connu une famine importante, tandis que la France qui connaissait une véritable désorganisation économique, a du mettre en place le rationnement jusqu’en 47. De même en Allemagne, on comptait 7 millions et demi de sans abris cependant qu’en URSS on en comptait 28 millions.
De ce fait, ce bilan a énormément fragilisé leséconomies européennes, ce qui n’a pas été le cas des Etats-Unis.
Par ailleurs, ce bilan physique et humain a par ailleurs entrainé par la force des choses un choc moral.

Ces images chocs sont connues par les reporters de guerre mais aussi par les témoignages des premiers rescapés.
A ce moment-là la population découvre un monde où l’horreur dépasse tout ce qu’on aurait pu imaginer. D’oùl’expression « plus jamais ça ». Commence alors un choc moral intense, intense particulièrement pour cette civilisation européenne qui s’était toujours présentée comme la civilisation moderne, de référence. De ce fait, cette remise en question provoque une déstabilisation morale, qui amène la population européenne à reporter la faute une nouvelle fois sur les juifs, ils ne croient pas en leurs témoignages. Ducoup, les juifs vont se refermer sur eux-mêmes et vont refuser d’en parler.
Aujourd’hui, ils se décident enfin à en parler, car ils sont âgés et craignent qu’on oublie ce qui leur est arrivé. Ils veulent quand même que ça reste dans les mémoires.

Une évidence alors s’impose, dans les mois de 1945, il va falloir organiser un procès pour les responsables nazis, afin d’essayer de...
tracking img