Bilan de stage m2

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2390 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Bilan de séance en stage responsabilité :

A la suite du stage en responsabilité effectué en classe de petites et moyennes sections de l’école maternelle du Clos au Duc (Evreux), du 29 novembre au 17 décembre 2010, pendant lequel a eu lieu la visite d’un formateur évaluateur, il est important de discuter des différentes observations faites par ce formateur afin d’évoluer et améliorer monapproche du métier d’enseignant.

Lors de cette visite d’observation des séances réalisées, le formateur m’a informée des failles qui existaient dans ma pratique, qu’il va falloir travailler, ainsi que des points positifs qu’il est bon de conserver, voire d’améliorer.

Le problème le plus évident relevé par le formateur se situe autour de la préparation de la séance. En effet mes fiches depréparation de séances ne sont pas bien construites et ne sont pas inscrites dans une progression, notion que je ne maîtrise pas bien. Au cours de l’entretien avec le formateur j’ai pris conscience de ce qu’est une progression pour laquelle il faut diviser le programme en plusieurs séquences étalées sur l’année scolaire, lesquelles sont divisées en séances. Mes fiches de préparation ne contenaient pas lesrubriques indispensablement bien définies comme l’objectif de la séquence, l’objectif de la séance, la compétence visée ou encore le prolongement à une autre séance inscrite dans ma progression. De plus j’ai commis la confusion entre compétence et objectif : la compétence représentant ce que les élèves doivent mettre en place pour répondre à la consigne et l’objectif étant ce que l’enseignantattend de la séance ou de la séquence. Pour m’exercer à la rédaction de cette fiche de préparation, j’ai bien entendu préparé mes séances dès le lendemain de la visite du formateur en rédigeant une fiche détaillée et « homologuée ». Je joins à la fin de ce bilan la fiche de préparation de l’atelier graphisme que j’ai réalisée pour le lendemain de la visite.
En fait, lors de ce stage, j’aurais dumettre en place une progression étalée sur les deux semaines, incluant des séquences divisées en deux séances (du fait des deux semaines) pour lesquelles la deuxième séance aurait été le prolongement de la première, pour les différentes compétences que je visais pour les élèves.

Une autre défaillance a été remarquée par le formateur : plusieurs compétences visées pour une seule séance. En effet,je ne faisais pas attention au fait de ne cibler qu’une seule compétence lors d’une séance. Par exemple, lors de l’activité de repérage des nombres, j’ai demandé aux élèves de découper des cases où se trouvaient les numéros et ensuite de repérer les chiffres identiques. La compétence principale visée de ma séance était de reconnaître un nombre parmi d’autres. Cependant il y avait une autrecompétence dans cette même activité qui était le découpage des cases, en découpant correctement sur les lignes, donc la capacité à utiliser une paire de ciseaux, ce qui n’était pas forcément acquis pour tous et qui était un obstacle, une interférence non négligeable pour la compétence réellement visée… Les deux étapes de cet atelier ne pouvaient pas appartenir à une seule et même séance. Pour être enadéquation avec mon objectif, j’aurais du préalablement découper les cases moi-même, les élèves auraient alors seulement du mettre en place leur capacité à reconnaître les nombres pour répondre à la consigne. J’ai donc remis à jour une fiche de préparation qui aurait été adaptée à la compétence visée de l’élève ; fiche jointe en fin de bilan.

Lors de l’atelier « pâte à sel » que j’ai mis en place, laréalisation de mon objectif par rapport au niveau de compétence des élèves n’était pas assez pertinent. En effet, cet atelier avait pour but de créer des sujets de Noël en pâte à sel. L’atelier se déroulait sur deux séances : la première consistait en la découverte de la pâte à sel, que les élèves pouvaient malaxer à leur guise, puis faire une sorte de « crêpe », et enfin utiliser un...
tracking img