Bilan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2102 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
BILAN RÉFLEXIF FINAL

Cette session-ci, j’ai fais mon stage à la résidence. Cette résidence héberge cinq personnes autistes. Ces derniers ont également un diagnostique de déficience intellectuelle sévère ou profonde. Lorsque j’ai appris où mon stage était, j’étais en colère de savoir que mon stage était si loin et mon niveau de stresse a également monté en flèche. Mon auto n’était pas en étatde faire tous ces voyagements, j’ai dû ramasser mon argent rapidement pour la réparer. Par la suite, j’ai eu ma première rencontre avec mes éducatrices guides. Elles m’ont mise au courant que la clientèle était anglaise. J’ai eu un choc en l’apprenant, puisque je n’étais pas au courant et j’étais en colère contre les organisatrices des stages, car je me rappelais qu’elles avaient demandé de nousmettre une note sur 5 sur notre capacité à communiquer en anglais (5 étant l’excellence) et je m’étais mis 1/5. Bref, mon stage a très mal commencé. De plus, je n’arrivais pas à être ponctuelle, car mon auto n’était pas fiable. Malgré tout, j’étais quand même heureuse d’avoir des autistes et des déficients intellectuels comme clientèle. Les clients avaient tellement de diagnostiques (selon moi)que j’avais de la difficulté à les démêler et les distinguer.

Tout d’abord, les facteurs qui ont facilité mon expérience de stage a été mon ouverture à l’expérience et ma persévérance. Au début, je trouvais cela difficile d’aller à mon stage, la clientèle m’était un peu inconnue, mais elle m’intéressait tout de même. J’étais motivée à essayer malgré ma démotivation et le fait que mon anglaissoit médiocre. J’ai persévérée tout au long de mon stage. J’ai été élevé en me faisant dire que lorsque l’on commence quelque chose, il faut le terminer. Même s’il m’est arrivé à plusieurs reprises de ne pas vouloir aller à Dixville et que ma motivation était faible, je me suis forcé à y aller et à donner mon 100%, même si parfois c’était plus difficile. J’ai pris toutes les critiques que l’ont m’afait comme des critiques constructives et j’ai toujours essayé de suivre les recommandations que je recevais afin de progresser. J’ai beaucoup parlé à mes parents de mon stage, ma mère a quelque fois eu à me redonner un peu de motivation, elle a été mon psychologue personnel tout au long de ma session.
Ce qui a le plus affecté mon cheminement en stage a été ma difficulté à communiquer avec laclientèle. Puisque les clients sont anglais, j’ai souvent hésité à leur parler. Je m’en suis même privé à certain moment. Il est souvent arrivé de ne pas arriver à intervenir, car je n’étais pas capable de me faire comprendre. Je savais que je n’avais pas à formuler de phrase complète pour réussir à me faire comprendre, mais j’avais un blocage. Mon manque de confiance en anglais m’a fait perdrebeaucoup d’occasions de créer des liens ou d’intervenir avec eux.
Les habiletés socio affectives que j’ai le plus utilisées sont premièrement, la prise en charge personnelle puisque j’ai pu voir le vrai travail des éducatrices spécialisées. J’ai appris beaucoup de choses et j’ai également été cherché mes informations lorsque j’avais des incertitudes ou encore parce que j’avais besoin d’information.J’ai également profité des critiques et des points que j’avais à améliorer pour me permettre d’évoluer. Ensuite, la clientèle m’a appris à prendre en charge les autres. J’ai dû établir des liens de confiance afin que les clients puissent compter sur mes propres moyens, il m’a fallu de la patience et accepter le rythme de chacun, lorsqu’ils ont besoin de prendre leur temps ou encore qu’il ait besoin desuivre leur petite routine stable. Par contre, lorsque l’usager était pressé, comme avec S.S. j’ai appris au fil des semaines que je n’étais pas obliger de courir pour qu’il ait terminé plus rapidement. J’ai imposé mes limites et je lui demandais de se calmer. Puis, j’ai pris le temps de respecter chacun, de comprendre leurs différentes façons de fonctionner et d’accepter chacun d’entre eux....
tracking img