Bio de freud

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1496 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Biographie de Freud :

Sigmund Freud est né en 1856 en Moravie. En 1860, il arrive à Vienne (dans un quartier juif de Leopoldstadt). C’est là qu’il passa toute sa vie car il quitte l’Autriche en 1988 chassé par l’occupation nazie. Il devient docteur en médecine en 1881 et fait, en 1885 un stage à Paris dans un service de Charcot (grand maitre de l’hystérie). Freud affirme clairement la racinesexuelle des névroses dans « les études sur l’hystérie », en 1895.

Dès 1897, Freud met l’accent sur la sexualité infantile.

A partir des années 20, Freud, frappé par la guerre et le développement des pulsions agressives, c’est la qu’il s’intéresse à l’instinct de mort. Sous l’effet du vieillissement, de deuils personnels, de la vision de la tragique période de la 1ère guerre mondial, Freudmodifie complètement sa théorie et d’attache aux forces de Thanatos, la mort.

Entre temps, il publie des écrits tels que « 3essais sur la théorie de la sexualité » en 1905  ou encore « Totem et tabou » en 1913.

Lorsque Sigmund Freud découvre l’inconscient à la fin de XIXème, il se heurte à « l’égoïsme exacerbé » ; prisonniers de son narcissicisme refrisant les autres, mais aussi la viecréatrice de la pensée comme du désir qui lui échappe.

Freud est décédé le 29-09-1939 à Londres. La cause de son décès est son cancer à la mâchoire qu’il avait depuis 1923.

Lexie des notions élaborées par Freud :

- L’interprétation des rêves

- Le conscient et l’inconscient

- Le refoulement

- Le mythe d’Oedipe

- La psychanalyse

- L’hystérie

- Lasexualité infantile

- L’instinct de mort

- La libido

- Le mal

L’interprétation des rêves :

Selon Freud, l’inconscient ne peut se manifester librement car, en raison du refoulement, cette opération par laquelle je rejette des représentations liées à des pulsions gênantes.

Une censure issue en partie de l’éducation refoule dans la pénombre toute une partie du processusmentaux.

Le rêve témoigne de l’irruption permanente du refoulé.

Le conscient et l’inconscient :

Pour expliquer la psychologie des profondeurs de Freud, certains éléments nous autorisent à faire un parallèle avec Marx. Freud parle de l’individu d’un point de vue psychologique. Pour lui, ce qui est caché et ce qui détermine le niveau visible des choses est très important.

Pour lui,l’inconscient influe sur le conscient.

Les mécanismes cachés de l’inconscient peuvent être analysés scientifiquement. A la méthode qu’il propose, il donne le nom de psychanalyse. L’inconscient se manifeste dans les rêves. Freud n’a pas découvert l’inconscient, mais son mode d’emploi et de fonctionnement.

Le refoulement :

C’est le processus par lequel le conscient rejette dans l’inconscient tout ce quilui semble soit insupportable, soit inacceptable.

Le mythe d’Oedipe :

A partir de ce mythe, Freud a forgé une conception selon laquelle les pulsions sexuelles consacrées ne datent pas de la puberté, mais des premières années de la vie : la petite fille est attirée sexuellement par son père et le petit garçon par sa mère.

La psychanalyse :

Freud veut présenter la psychanalyse comme unescience rigoureuse. Les mécanismes cachés de l’inconscient peuvent, selon Freud, être analysés scientifiquement. A la méthode qu’il propose, il donne le nom de psychanalyse. C’est aussi une thérapie.

Le psychanalyste occasionne un lent travail de réminiscence, notamment des événements traumatiques du passe. Il lui permet donc de nommer de manière libératrice ce qui a été refoulé dansinconscient, après avoir été censuré.

L’hystérie :

Le contexte de vie des gens influence leur santé mentale (père absent,…), le corps est un langage, tout comme l’hystérie.

L’instinct de mort :

Freud admet que parallèlement au forces de l’amour, existent des puissances de destruction et de mort, une tendance chez tout être vivant à retourner à l’état inorganique.

La libido :

C’est un...
tracking img