Biochimie

Résumé du cours N°1
• Les réactions biologiques sont soumises aux lois de la thermodynamique : ∆G’ = ∆G°’ + RT lnΠ[produits]/Π[substrats] ∆G’ < 0 : la réaction est exergonique (spontanée,favorable). ∆G’ = 0 : la réaction est à l’équilibre. ∆G’ > 0 : la réaction est endergonique (non spontanée, défavorable). • Une réaction défavorable peut être couplée à une réaction favorable si la somme des∆G’ est négative. - Cela implique un couplage chimique (intermédiaire commun) des deux réactions. - L’ATP est la molécule universelle du couplage. • L’ATP est régénéré par : - Hydrolyse de molécules à hautpotentiel de transfert de phosphate. - Utilisation de l’énergie de réactions rédox (photosynthèse, chaîne respiratoire…) : les oxydations cellulaires produisent du NADH et du FADH2 dont la réoxydationlibère de l’énergie.

Certaines réactions biologiques, favorables sur le plan thermodynamique, se feraient, à 37° dans les conditions cellulaires, à une vitesse très lente, incompatible avec lavie des cellules et des organismes.

=> Il est donc nécessaire d’accélérer la plupart des réactions biochimiques à l’aide de catalyseurs : LES ENZYMES.

Les enzymes ne sont que des catalyseursbiologiques : ils accélèrent les réactions biologiques sans en changer le sens.

Bi104 : Transformations Biochimiques et Energie Cours N° 2 et 3
I – Quelles sont les lois régissant les transformationsbiochimiques ? 1) Rappels de thermodynamique. 2) Les enzymes : des catalyseurs biologiques. a) Aspect historique. b) Définitions. c) Structure des enzymes. d) Classification. e) Fonctionnement. f)Enzymes Michaeliens. g) Enzymes Allostériques. h) Modifications covalentes des enzymes.

a) Aspect historique
• 1850 : Pasteur => existence de « ferments » responsables de la réaction defermentation. Il affirme que ces ferments ne peuvent fonctionner que dans le cadre d’une cellule vivante (levure) . 1897 : Büchner démontre qu’il est possible d’obtenir de la fermentation à partir d’un...