Biographie albert camus

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1033 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Albert Camus naît le 7 novembre 1913 à Mondovi, en Algérie, dans les environs de l’actuelle ville d’Annaba. Il connaît la misère d’une famille pauvre et d’un père absent ; il est le second enfant de Lucien Camus, ouvrier agricole, et de Catherine Sintes, une jeune servante d’origine espagnole illettrée et qui s’exprime difficilement. Son père, blessé lors de la bataille de Marne durant laPremière Guerre mondiale, meurt en 1914. Pour subvenir aux besoins de ses deux fils, la veuve Camus fait des ménages ; ils habitent avec la grand-mère Sintès et l’oncle Etienne dans un petit appartement qui reste sans eau ni électricité jusqu’en 1930. Malgré tout Albert Camus garde un souvenir heureux de son enfance : « La pauvreté, d’abord, n’a jamais été un malheur pour moi : la lumière y répandait sesrichesses […] Dans tous les cas, la chaleur qui régnait sur mon enfance m’a privé de tout ressentiment » L’Envers, et l’endroit, Gallimard, 1937. A l’école primaire, un instituteur, Louis Germain, distingue l’enfant, conscient de ses facultés intellectuelles et réussit à convaincre la grand-mère Sintès de laisser son petit-fils tenter le concours des bourses pour entrer au lycée. Il le faittravailler gratuitement en dehors des heures de classes. L’écrivain lui dédiera les Discours de Suède, au lendemain de son prix Nobel. En 1930, brusquement atteint de tuberculose, il s’installe chez son oncle Gustave Acault, versé en littérature, qui lui ouvre sa riche bibliothèque. Cette maladie lui fait prendre conscience de l’injustice faite à l’homme : « la mort est le plus grand scandale dela création », et elle aiguise son appétit de vivre même si elle l’empêchera plus tard de passer son agrégation de philosophie. Il obtient son bac en 1932 et poursuit ses études en lettres supérieures. Il a pour professeur de philosophie Jean Grenier, à qui il restera lié d’une amitié fidèle. Sous l’impulsion du professeur, il lit Sainte-Thérèse d’Avila, Schopenhauer, Nietzsche, Dostoïevski,Proust. Jean Grenier influence notamment Camus dans son idée d’instituer une littérature méditerranéenne qui transcende les oppositions et les déchirements entre Français et Arabes. Pendant cette période d’apprentissage intellectuel intense, Albert Camus s’éprend de Simone Hié, contre l’avis de son oncle, il quitte alors le domicile et l’épouse en 1934. Albert Camus ne renie pas ses origineset garde vive sa conscience sociale. Avec la montée du fascisme et l’accession au pouvoir d’Hitler en 1933, Camus milite au Mouvement antifasciste Amsterdam-Pleyel. En 1935, il adhère au Parti communiste et est affecté à la propagande dans les milieux arabes. Avec les premiers engagements politiques, vient l’engagement théâtral. Camus prend en charge la maison de la culture et fonde la troupe duThéâtre du Travail, afin de mettre les œuvres dramatiques classiques et contemporaines à la portée du public défavorisé. Il joue et adapte de nombreuses pièces : Le Temps du mépris, de Malraux, Les Bas-Fonds de Gorki, Les Frères Karamazov de Dostoïevski. Il publie sa première œuvre, L’Envers et l’Endroit en 1937 et une série d’essais littéraires variés où apparaissent déjà les grands thèmes de samaturité : la mort, le soleil, la Méditerranée, l’isolement, le destin de l’homme, le rapprochement entre désespoir et bonheur. En 1936-1937, il joue dans la troupe de Radio-Alger et devient journaliste à Alger Républicain. Cet emploi lui donne un moyen d’expression supplémentaire et lui permet de se tenir informé. Il est le critique littéraire du journal. En 1939, Camus rédige Caligula, et songeà un essai sur la notion d’absurde. Pendant cette période, il commence déjà à prendre des notes pour un autre projet romanesque : L’Étranger. Au départ de la Seconde Guerre mondiale, Camus souhaite s’engager dans l’armée mais sa santé fragile ne lui permet pas. Il est donc très actif dans la résistance et devient le rédacteur en chef, en 1943, du journal Combat, et se met au service...
tracking img