Biographie baudelaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1108 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
DATE DE NAISSANCE : 9 4 1821
DATE DE MORT : 31 8 1867
LIEU DE NAISSANCE : Paris
LIEU DE MORT : Paris
BIOGRAPHIE : Charles Pierre Baudelaire est né le 9 avril 1821 13 rue Hautefeuille à Paris. Il était le fils de François Baudelaire (1759-1827), ancien précepteur du duc Praslin et ancien chef de bureau du Sénat impérial et de Caroline Dufays (1794-1871). Son père fut aussi peintre.

En 1827,son père meurt alors que Charles Baudelaire n'avait que 6 ans.

En 1828, sa mère se remarie avec le commandant Aupick et Charles Baudelaire commença à le détester peu après le mariage de sa mère. Ce fut son premier désespoir et plus tard il dit cette phrase: "Quand on a un fils comme moi, on ne se remarie pas."

En 1832, Charles Baudelaire devient élève au Collège royal de Lyon. Il y est misen pension.

En 1836, il rentre au Collège Louis-le-Grand à Paris pour y apprendre le droit. Il a de très brillants résultats scolaires et obtient le premier prix de dessin. Accessit de vers latins au concours général. C'est à ce moment qu'il a commencé à écrire ses premiers vers avec des camarades. Il commence à lire des auteurs comme Chateaubriand et Sainte-Beuve.

En 1837, il obtient ledeuxième prix de vers latins au Concours général.

En 1838, lorsqu'il visita une galerie de peinture, il remarqua un tableau de Delacroix (La Bataille de Taillebourg) qui lui plus beaucoup. Les autres, il ne les aimait pas. C'est à ce moment-là que commença sa grande passion pour Delacroix.

Fin 1838, il a écrit un de ces premiers poèmes qui a des accents lamartiniens suite au souvenir de sonémerveillement devant le lac d'Escoubous, au-dessus de Barèges. Il a à ce moment-là une nouvelle raison de vivre.

En 1839, il obtient son baccalauréat. A ce moment, son beau-père voulait que Charles soit ambassadeur mais celui-ci ne voulait pas. Il voulait absolument être poète. Plus tard dans l'année, il rentre dans une classe de philosophie dont il trouve les cours pas très intéressants. Pendantles cours, il préfère lire les livres de Lamartine, Hugo, Musset qu'un externe lui apporte de l'extérieur de l'école.

Le 18 avril de la même année, Charles est renvoyé du Lycée.

En 1840, Baudelaire quitte le cocon familial et rencontre Edouard Ourliac, Gérard de Nerval et Honoré de Balzac. Il va créer avec plusieurs de ses camarades un petit groupe baptisé "Ecole normande". Ils vont écriredes poèmes et des petites chansons.

En 1842, il rencontre Jeanne Duval.

Le 30 juin 1845, Baudelaire fait une tentative de suicide.

La même année, Baudelaire a déjà composé quelques pièces des Fleurs du mal. Il aide les créateurs du Corsaire Satan à écrire de petits articles.

En 1847, La Fanfarlo paraît dans Le Bulletin de la société des gens et des lettres. Cette même année, Baudelairedécouvre l'oeuvre d'Edgar Poe (écrivain américain, 1809-1849).

En 1848, Baudelaire va commencer à traduire les oeuvres d'Edgard Poe qu'il a trouvées intéressantes, travail qu'il continuera jusqu'en 1865. Il devient l'un des directeurs du Salut public.

En 1850, premiers troubles causés par la syphilis.

En 1851, il écrira onze poèmes qui prendront place plus tard dans les fleurs du mal. Ilrencontre Edgard Poe qui meurt la même année.

En 1852, rupture avec Jeanne Duval et début de sa passion pour A. Sabatier. Il lui envoie anonymement le premier poème qu'il a écrit pour elle. Il en enverra jusqu'en février 1854. Il créera plusieurs poèmes pour elle. Début de sa liaison avec Marie Daubrun dont il s'inspirera pour faire des poèmes qui prendront place dans Les Fleurs du Mal.

En1852 et 1853, premières publications d'une étude sur Edgard Poe et de la traduction de ses textes.

Vers 1855, Baudelaire s'était épris de Mme Sabatier qui lui inspira plusieurs poèmes dont les Limbres qui feront partie plus tard des Fleurs du mal.

En 1856, première édition des Histoires extraordinaires écrites en 1840 par Edgard Poe et traduites par Baudelaire.

En 1857, mort du général...
tracking img