Biographie de charles baudelaire.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (471 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Charles Baudelaire est né à Paris en 1821. Son enfance est marquée par la mort de son père en 1827 et la difficile acceptation du remariage de sa mère avec le général Aupick en 1828. Il fait sesétudes au Collège Royal de Lyon, puis au Lycée Louis-Le-Grand à Paris et remporte de nombreux succès scolaires en poésie latine. Il fréquente déjà les milieux de la bohème littéraire, rencontre Balzac etNerval. Déjà, sa personnalité s’affirme. Il commence à écrire ses premiers vers. En 1839, il est renvoyé du Collège pour indiscipline mais obtient néanmoins son baccalauréat. A côté, de cela, ilfréquente les établissements du Quartier Latin et mène une vie de dandy. Il n’a qu’un rêve : devenir poète. Pour l’éloigner de Paris de Paris, sa mère le fait partir en juin 1841 pour un long voyage qui leconduira jusqu’à l’Ile Maurice et à l’Ile Bourbon. Bien qu’il n’aille pas au terme de son voyage, Baudelaire en retira un grand nombre d’impressions dont il s’inspirera dans ses œuvres. Il retourne àParis en 1842 et rencontre Jeanne Duval. La liaison orageuse avec l’actrice durera toute la vie du poète, marquant son œuvre de façon décisive. Elle lui fera connaître les charmes et les amertumes dela passion. Il dépense sans compter pour ses plaisirs (l’art, l’amour et l’alcool) l’héritage qu’il a reçu de son père, ce qui incite sa famille à le placer sous tutelle judiciaire. Il est alorscontraint de travailler pour subvenir à ses besoins et devient journaliste et critique d’art. Il se forme un goût de l’esthétique. Il commence à écrire certains poèmes des Fleurs du Mal. En 1847, ildécouvre puis traduit les œuvres d’Edgar Poe. Comme lui, il partage une certaine idée du goût du mal et une même conception de l’art. C’est également en 1847 que Baudelaire tombe sous le charme de MarieDaubrun. Celle-ci lui inspira plusieurs poèmes. Un peu plus tard, c’est Madame Sabatier qui occupa toutes ses pensées. En juillet 1857, Baudelaire publie un recueil de poèmes sous le titre « Les...
tracking img